Passer au contenu principal

Le jambon aime la mondeuse des Cossy

La charcuterie a baigné quinze jours dans le raisin en pleine fermentation. Le premier essai semble prometteur

Laurent Cossy (à g.) et son père Jean-François inspectent les jambons à leur sortie de la cuve.
Laurent Cossy (à g.) et son père Jean-François inspectent les jambons à leur sortie de la cuve.
Chantal Dervey

Le hockey mène à tout. C’est à un match du Fribourg Gottéron que tout a commencé, il y a quelques années, quand Peter Gerber, le responsable des Produits Epagny, a fait la connaissance de Jean-François Cossy, patron du Domaine des Rueyres, à Chardonne. En buvant un verre au bord de la glace, celui qui élabore des charcuteries et le vigneron se sont dit que ce serait sympa de faire mariner des jambons dans de la mondeuse en pleine fermentation.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.