Juré à la Nuit du boutefas, mince alors!

ConcoursIl y avait dix-sept candidats au titre de Mister Boutefas. Tous les déguster impose de la discipline au testeur.

Les candidats avant de passer à la casserole.

Les candidats avant de passer à la casserole. Image: Romano Hasenauer

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Nous étions treize autour de la table du Chalet-des-Enfants, dans les bois du Jorat, et cela nous a plutôt porté chance. Le jury de dégustation de la Nuit du boutefas, le concours organisé par Slow Food Vaud, devait désigner les cinq finalistes parmi les 17 candidats envoyés par les charcutiers du canton. 17 beaux saucissons dodus, toujours en quête d’Appellation d’Origine Protégée, puisque cette spécialité respire le canton de Vaud sous son boyau particulier, le caecum. C’est ce qui lui donne cette forme un peu boursouflée, inégale et permet de ne le ficeler que d’un côté, l’autre étant naturellement fermé.

Les prétendants, tous artisanaux et issus de porcs élevés avec du plein air, ont été cuits par le patron, Romano Hasenauer, qui a également joué le notaire de cette dégustation en deux étapes. Chaque moitié du jury a d’abord dégusté une moitié des saucissons, avant une finale où les huit meilleurs ont été goûtés par tous. À quoi faire attention? À l’aspect, d’abord, rosé mais pas trop, engageant. À la texture ensuite, la grosseur du grain, la tenue de la chair. Au goût, enfin, qui compte double. Certains l’aiment très fumé, d’autres le préfèrent plus doux, ce mélange de viande de porc, d’épices et d’herbes.

Au final, les produits des boucheries du Centre à Leysin, Rime à Yens, Martin à Puidoux, de Sévery et Allaz à Eclagnens l’ont emporté. Aux 180 convives de la Nuit du boutefas de désigner leur favori, au cours d’un menu très Slow Food. (24 heures)

Créé: 06.04.2018, 08h40

Infos

Salle de l’Abbaye de Montheron

20 avril, 19 h. Sur inscription.

www.nuitduboutefas.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...