Le Manoir de Vionnaz réunit le Chablais et l'Italie

Le coup de FourchetteRénové, l'établissement vient de rouvrir et propose ses plats phares, enrichis d'une offre aux saveurs transalpines.

Le Manoir a rouvert le 26 mai. Alfonso Fusco y a amené son amour de sa côte amalfitaine natale.

Le Manoir a rouvert le 26 mai. Alfonso Fusco y a amené son amour de sa côte amalfitaine natale. Image: CHANTAL_DERVEY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le plus court chemin entre le vignoble chablaisien et l’Italie passe par Vionnaz. Et plus précisément par le Manoir. Aux abords de l’auberge, la place du village valaisan s’est offert un magnifique lifting. Le Manoir en a fait de même. Entre tons rouge et gris, boiseries et crépis, sa façade donne, depuis fin mai, un premier aperçu de ce trait d’union entre enseigne villageoise et table de choix. A l’intérieur, le décor est à l’avenant. Les outils viticoles – tracasset, pressoirs – côtoient un mobilier élégant, une cuisine ouverte et vitrée, une ambiance chalet.

Fondue ou crustacés?

Ce grand écart prend corps dans la carte: les viandes sur ardoise et les fondues qui ont fait le succès de l’endroit occupent une large place, et une salle qui leur sera dévolue ouvrira prochainement. Connu dans le Chablais pour avoir œuvré aux fourneaux du Suisse à Aigle, Alfonso Fusco ajoute à ce terroir l’amour de sa côte amalfitaine natale et de sa cuisine traditionnelle. On retrouve évidemment un large choix de pâtes et de pizzas. Mais c’est surtout dans les poissons et crustacés que le patron se distingue.

Notre passage au Manoir prend d’ailleurs des allures de voyage en bord de mer. En entrée, nous avons opté pour le carpaccio de thon (19 fr.) et les crevettes Le Manoir (20 fr.). Les portions sont généreuses, la présentation soignée. Le filet d’espadon (29 fr.) et le pavé de thon (35 fr.) que nous avons choisis en plat principal sont cuits à la perfection. Le premier encore rosé, le second à peine saisi et tendre à souhait. L’espadon est servi avec une sauce à la tomate, câpres et olives noires. Relevée (et un tantinet trop salée), elle ne masque pas le goût prononcé de l’espadon.

Crus des deux côtés des Alpes

Au dessert, le tiramisu au spéculoos (12 fr.) et le moelleux au chocolat au cœur de caramel salé (12 fr.) tiennent également toutes leurs promesses. Côté cave, le Manoir mise, là encore, sur le mariage italo-suisse: l’enseigne propose un vaste choix de crus transalpins et valaisans. L’ouverture prochaine d’une œnothèque permettra de les déguster tout à loisir. (24 heures)

Créé: 11.08.2016, 15h11

Adresse

Le Manoir

Ch. des Vergers 1, 1895 Vionnaz

Tél. 024 565 04 44

www.aubergelemanoir.ch

Fermé dimanche après-midi et lundi

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Christian Constantin dérape une fois de trop», paru le 23 septembre 2017.
(Image: Valott) Plus...