Mécanique de précision dans les assiettes aux Ateliers de Vevey

Le coup de fourchetteLe nouveau restaurant, au coeur des anciens Ateliers mécaniques de Vevey, distille de magnifiques plats de brasserie et une excellente cuisine gastronomique.

Jean-Sébastien Ribette et Sahondra Verdan.

Jean-Sébastien Ribette et Sahondra Verdan. Image: PHILIPPE MAEDER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Ateliers de constructions mécaniques de Vevey sont un lieu emblématique et historique cher aux Veveysans. Il y a donc peut-être une once de pression quand on décide d’y poser ses ustensiles de cuisine. Sahondra Verdan et Jean-Sébastien Ribette ont choisi de relever le défi et de quitter l’Auberge de la Veveyse, à Saint-Légier, après seize ans de succès, une étoile au guide Michelin et 16 points au Gault&Millau en 2017.

Abrégeons le suspense, la qualité des plats et du service sont à la hauteur des lieux, si ce n’est plus. Une décoration quelque peu minimaliste mais «assumée», rehaussée par des matériaux et des couleurs rappelant le passé industriel du bâtiment. Une vraie réussite. Côté cuisine, le concept reste le même qu’à l’Auberge de la Veveyse. Un volet brasserie à la carte et un autre gastronomique avec menu surprise. La nouveauté? Un seul espace pour les deux expériences.

Nous avons opté pour la brasserie. En entrée, le duo de carottes rouges et son quinoa à l’huile de caméline (18 fr.) est parfaitement assaisonné avec un chutney de betteraves exquis. Pour les plus gourmands, le velouté de potimarrons à l’huile de noix (24 fr.) est une merveille d’équilibre avec ses îlots de viande séchée et fromage de chèvre.

Les amoureux du poisson ne pourront qu’être sous le charme du bar de ligne sauvage (48 fr.) servi avec des endives braisées et un espuma au cidre. Un régal! La pièce de veau rôtie au romarin et champignons (54 fr.) caramélisée dans un petit jus de viande comblera ceux qui préfèrent la viande. Pour le dessert, que ce soit le moelleux au chocolat avec sorbet maison (22 fr.) ou la crème brûlée d’Amélie Poulain (14 fr.), on se relèverait la nuit pour les déguster à la lumière du frigo.

Et les défauts, questionneront certains? L’addition? Même pas, quand tout est fait maison, jusqu’au pain de table, et avec une telle qualité. La douloureuse n’a jamais aussi mal porté son nom.

Fermeture: du 23 décembre au 8 janvier. (24 heures)

Créé: 28.12.2018, 11h30

L’adresse

Les Ateliers
Rue des Deux-Gares 6 A
1800 Vevey
Tél. 021 922 50 50

www.lesateliersvevey.ch

Fermé dimanche et lundi

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.