Passer au contenu principal

Le Megu à l’Alpina, un japonais au sommet

Deux Japonais qui concrétisent l’ambition du premier restaurant que Megu a décidé d’ouvrir en Europe.

Marcus Lindner, Tsutomu Kugota et Eric Favre, directeur (de g. à dr.)
Marcus Lindner, Tsutomu Kugota et Eric Favre, directeur (de g. à dr.)
DR

Un hôtel qui a deux restaurants et 34 points sur 40 au GaultMillau, ce n’est pas banal. Du reste, l’adjectif est totalement absent de l’esprit du visiteur qui pénètre dans l’antre de l’Alpina Gstaad, la nouvelle référence du luxe hôtelier dans la station oberlandaise. Côté cuisine, c’est pareil. Et si le Zurichois Marcus Lindner (ex-Mesa) supervise l’ensemble de l’offre, et s’attache d’abord aux fourneaux du Sommet (le nom du restaurant classique de l’hôtel), c’est à New York qu’on est allé chercher les deux Japonais qui concrétisent l’ambition du premier restaurant que la célèbre enseigne Megu a décidé d’ouvrir en Europe.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.