Métamorphosée, la Hutte ravit les papilles des Bussignolais

Aurélie Pedregal et Fitim Sllamniku dans la partie resto.

Aurélie Pedregal et Fitim Sllamniku dans la partie resto. Image: CHANTAL DERVEY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lorsque Fitim Sllamniku nous raconte son épopée à travers les boulangeries vaudoises pour trouver LE pain parfait pour ses burgers – réalisés avec la viande de la Boucherie de la Gare de Bussigny –, l’on devine sa passion sans borne pour la cuisine. «Il ne faut pas qu’il soit lourd, ni cassant. Il doit être aéré et devenir parfaitement croustillant après cinq minutes au four», détaille le chef de 35 ans.

Avec sa femme, Aurélie Pedregal, 30 ans, ils ont repris les rênes de La Hutte, bar connu à Bussigny, en septembre 2017 et y proposent désormais midi et soir une cuisine savoureuse en toute simplicité.

Il ne manque que la mer lorsqu’on s’installe sur la grande terrasse pour déguster des tapas. Le poulpe (7 fr.) est très tendre et a ce bon goût de piment fumé qui nous transporte sans escale en Galice. Les cevapcici (5 fr.), des boulettes de viande, sont préparés selon la recette familiale de Fitim, arrivé du Kosovo à l’âge de 16 ans. Dorés à l’extérieur et moelleux à l’intérieur, ils sont aussi goûteux que la sauce dans laquelle on les trempe avec les doigts.

On reste très estivaux avec un carpaccio de bœuf (14 fr.) dont les fines tranches fondent sur la langue en y déposant les saveurs du pesto maison qui les assaisonnent. La roquette et le parmesan font vraiment partie du plat et ne sont pas simplement là pour compléter le drapeau tricolore. On sent l’amour des bons produits dans la salade de jambon cru (14 fr.) servie avec une mozzarella di bufala crémeuse.

Le tartare de cheval (33 fr.), coupé au couteau, est subtilement relevé avec la sauce aux piments maison, les anchois et les câpres. Réalisé avec du filet, on souhaiterait que la portion, pourtant généreuse, ne s’épuise jamais. Le burger (15 fr.) est le meilleur qu’on ait dégusté depuis longtemps. La cuisson parfaite de la viande, juteuse, fait honneur à sa grande qualité. La compotée de poivrons fondante et le chorizo grillé croustillant s’accordent parfaitement et lui apportent de la texture.

Pour les becs à sucre, Aurélie et Fitim planchent actuellement sur la carte de desserts. Patience! (24 heures)

Créé: 28.09.2018, 10h44

L'adresse

La Hutte
Ch. du Parc 8
1030 Bussigny
Fermé le dimanche

Page Facebook



Retrouvez tous nos coups de fourchettes en cliquant ici

Articles en relation

A Saint-Saphorin, l’Auberge de l’Onde a pris un beau coup de jeune

Le coup de fourchette Le mythique établissement cher à Gilles a un nouveau et jeune chef qui fait plaisir. Plus...

Au coeur de Pully, la Maison Thaï sert un curry qui réchauffe

Le coup de fourchette Le restaurant propose sa gastronomie bien réussie dans un cadre simple. Plus...

À Saint-Prex, l’esprit bistrot goûteux revit juste à côté de la gare

Le coup de fourchette L'ancien Buffet de la Gare est désormais ouvert le soir aussi et propose une cuisine simple mais bien goûteuse. Plus...

A Glion, le Buffet de la Gare, gourmand et local, est sur de bons rails

Le coup de fourchette Repris par deux amis d'enfance, l'adresse offre davantage que sa vue sur le Léman: une cuisine intelligente aux circuits courts. Plus...

Les plats de Rebecca Beata donnent de l’Allure au vieux Bussigny

Le coup de fourchette La jeune femme a repris les rênes du Café des Amis avec son compagnon depuis une année. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 18 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...