Le Michelin attribue trois étoiles à Bâle

GastronomieSurprise dans le nouveau guide rouge: le Cheval-Blanc de Peter Knogl obtient la note suprême.

Peter Knogl, nouveau trois-étoiles.

Peter Knogl, nouveau trois-étoiles. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Après la sortie du Gault&Millau lundi, c’est le guide Michelin qui ressert les plats, ayant avancé sa sortie suisse sans doute pour être dans les librairies en même temps que son principal concurrent. L’édition 2016 offre un nouveau trois étoiles à la Suisse. Après Benoît Violier, à Crissier, et Andreas Caminada, à Fürstenau (GR), Peter Knogl obtient la note suprême dans son Cheval-Blanc bâlois, après avoir été promu à 19 points par Gault&Millau l’an dernier. Pour le chef, arrivé dans l’Hôtel des Trois-Rois en 2007, c’est un aboutissement.

Le Bavarois de 47 ans a pas mal voyagé dans sa formation, dont un passage au Mirador du Mont-Pèlerin il y a quelques années. Peter Knogl propose une cuisine d’inspiration classique, qu’il mâtine de beaucoup de modernité, cherchant toujours une fraîcheur dans ses plats que relève l’acidité d’une pomme Granny-smith ou d’un agrume. Il intègre également des éléments japonisants à ses créations un peu déstructurées.

La Suisse recordman mondial

Pour le reste, le Michelin 2016 distingue 116 restaurants étoilés, ce qui fait de la Suisse le recordman mondial par rapport au nombre d’habitants. Il a attribué treize nouvelles étoiles, principalement en Suisse alémanique. En Suisse romande, l’Eligo de Guillaume Rainex, à Lausanne, avec ce nouveau macaron, confirme son entrée à 15 points dans le Gault&Millau. La Bottega et ses inspirations italiennes, à Genève, et le MontBlanc de Pierre Crepaud, à Crans-Montana, reçoivent la même distinction.

Quatorze autres tables perdent le précieux symbole. Le Montagne, à Chardonne, suite au départ de David Tarnowski le 19 décembre, et le Petit Manoir, à Morges, où Julien Retler est parti également ouvrir sa propre table. L’indien de luxe Rasoi by Vineet, à Genève, et la Table, de l’Hôtel Le Sapin, à Charmey, sont également rétrogradés.

Avec seize étoiles au total, répartis entre onze restaurants, le canton de Vaud reste bien représenté dans le nouveau guide. (24 heures)

Créé: 07.10.2015, 14h24

Articles en relation

Gault & Millau distingue onze nouvelles adresses vaudoises

Gastronomie Les Vaudois figurent en bonne place dans l'édition 2016 du guide gourmand. Alain Montigny, aux fourneaux du Chalet Royalp de Villars-sur-Ollon, est découverte romande de l'année. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.