Passer au contenu principal

Les Rochat sont les rois de la saucisse

La Boucherie de la Venoge, à Cossonay, décline les belles charcuteries depuis 1983. La jeune génération est déjà là.

Sébastien (32 ans) et Jean-Pierre (63 ans) Rochat déclinent de bien belles charcuteries en famille.
Sébastien (32 ans) et Jean-Pierre (63 ans) Rochat déclinent de bien belles charcuteries en famille.
Vanessa Cardoso

Jean-Pierre Rochat a la carrure imposante et la mine réjouie. A le voir régner sur son laboratoire, le teint frais et l’œil vif, on ne devinerait pas que la traîtresse AVS le guette dans deux ans. Mais l’homme n’est pas du genre à enfiler les charentaises ou à partir à la pêche pour s’occuper. «Je n’ai pas construit ça pour tout lâcher d’un coup», avoue-t-il. A ses côtés, son fils Sébastien sourit. Promis à reprendre l’entreprise, il sait qu’il pourra toujours compter sur les conseils du fondateur. Lui a 32 ans. Il a fait son apprentissage chez un autre Rochat, à L’Isle celui-là, avant de revenir à Cossonay en 2005.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.