Passer au contenu principal

Roland Python sublime le lait de brebis

De la traite des bêtes à la création de produits frais, tout est fait maison dans cette petite entreprise familiale

Roland Python bichonne ses 250 brebis pour qu’elles produisent du bon lait, qu’il décline sous diverses formes.
Roland Python bichonne ses 250 brebis pour qu’elles produisent du bon lait, qu’il décline sous diverses formes.
Jean-Paul Guinnard

Ce matin-là, Roland Python prépare 450 fromages frais. Dans son laboratoire immaculé, il découpe à la louche le lait de brebis thermisé et préparé la veille qu’il dépose délicatement dans des moules. «Je suis très strict avec les normes d’hygiène car mes produits ne sont pas pasteurisés», explique-t-il. Quelques heures plus tôt, il était dans la bergerie pour nourrir ses bêtes et les traire. Dans la petite entreprise familiale de Roland Python, composée de son épouse Chantal et de son fils Samuel, tout est réalisé artisanalement du début à la fin de la chaîne de production. «J’ai donné le nom de Pastourelle à mes préparations – fromages frais et à pâte mi-dure, feta, yogourts – car il évoque ma philosophie: un berger qui garde ses brebis et fait du fromage avec son lait», raconte-il devant sa ferme attenante à son laboratoire qu’il a construit lui-même dans le village fribourgeois d’Orsonnens.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.