Le Tilleul vaut vraiment le détour quand vient la chasse

ChamblonDans cette adresse authentique, Sonia et Jean-Yves Collet tiennent la baraque depuis plus de vingt ans

Sonia et Jean-Yves Collet tiennent le Tilleul de Chamblon depuis le 1er mai 1994.

Sonia et Jean-Yves Collet tiennent le Tilleul de Chamblon depuis le 1er mai 1994. Image: OLIVIER ALLENSPACH

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voilà plus de vingt ans que Sonia et Jean-Yves Collet tiennent le Tilleul de Chamblon. Est-ce en raison de la proximité du château du village? Toujours est-il que c’est de main de maître qu’ils font vivre cette adresse fleurant bon l’authenticité. Un constat particulièrement vrai à considérer la salle à manger, ses catelles brunes et ocre et sa décoration que le couple change au gré des saisons.

Onglets, rognons ou chasse

Autant le dire d’emblée, c’est justement la saison qui nous a conduits dans cette localité qui toise Yverdon. Monsieur, en salle, et Madame, aux fourneaux, ont su en faire une adresse incontournable au moment où leur tilleul jaunit et où la chasse s’impose. Bien sûr, on aurait pu miser sur des plats qu’on ne voit pas partout et dont la présence sur la carte doit sans doute beaucoup aux origines françaises du patron: onglet de bœuf aux échalotes (28 fr.) ou rognons de veau à la moutarde (29 fr.). Mais on a préféré viser le cerf et le chevreuil.

Excellente surprise

Pour commencer, Sonia Collet propose une judicieuse alternative à ceux que le tout-à-la-viande rebute: une cassolette de champignons (16 fr.) dont la sauce souligne la saveur des bolets, des chanterelles et des pleurotes. Sinon, le duo de terrines de gibier (15 fr.) fait parfaitement l’affaire, le faisan se révélant une excellente surprise face au marcassin, plus classique.

En pièce de résistance, le civet grand-mère (24 fr.) peut s’avérer un peu fort en goût. Mais c’est du civet, serait-on tenté d’écrire. Commandé saignant, le filet de chevreuil (39 fr.) est parfait, sa saveur comme sa tendreté.

Assiettes généreuses

Précision pour les appétits modestes: les assiettes sont généreuses, aucun des accompagnements de circonstance ne faisant défaut. A noter que, si les spätzli auraient mérité de rester quelques brefs instants de plus dans la poêle, les choux rouges avaient un agréable petit goût de reviens-y. Tout comme le pot d’humagne (27 fr.) choisi pour accompagner le tout.

Enfin, pour ceux qui auraient gardé une petite place et qui ne conçoivent pas de terminer un repas sans une note sucrée, les pruneaux à la cannelle (9 fr.) sont idéaux.

Créé: 23.10.2015, 10h05

L'adresse

Café-restaurant du Tilleul

1436 Chamblon.

024 445 31 37.

Fermé dimanche et lundi.


La table: Chasse excellente et plats peu courants.

Le budget: De 60 à 80 fr. par personne avec boissons.

La cave: Jolie petite carte et quelques crus du moment.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.