Passer au contenu principal

Trois amis et 800 copains pour lancer un bar à vin

Une opération de crowdfunding veut ouvrir Ta Cave au printemps prochain. Les financiers auront droit à l’apéro à vie.

Yannick Passas, Elâ Borschberg et Guillaume Luyet bouillonnent d’idées pour leur futur bar à vin.
Yannick Passas, Elâ Borschberg et Guillaume Luyet bouillonnent d’idées pour leur futur bar à vin.
DR

La devanture existe déjà, à la rue du Simplon 35, à Lausanne, et elle porte les mots «participe au financement du bistrot communautaire». Ta Cave est bien le premier bistrot vaudois à miser sur le crowdfunding (financement communautaire) pour se lancer. L’idée d’un bar à vin Sous-Gare a germé dans la tête de deux amis, après une fin de soirée où ils cherchaient à boire un verre. Ancien de l’Ecole hôtelière de Lausanne, Guillaume Luyet tient avec sa famille l’Auberge du Sanetsch (VS), a lancé le pain La Meule ou les pass de ski Snow Republic. L’œnologue français Yannick Passas, lui, cherche à faire de beaux vins naturels à la Maison du Moulin, à Reverolle. Quand ils ont trouvé le local de la rue du Simplon, ils en sont tombés tout de suite amoureux, avec ses plafonds à moulures et sa cave. Mais il manquait une fille dans l’histoire, et ce sera Elâ Borsch­berg, elle aussi sortie de l’Ecole hôtelière, qui a travaillé au marketing de Solar Impulse que son père pilote.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.