[Vidéo] Le silure: du lac à l'assiette

CuisineComment apprête-t-on ce poisson à première vue peu ragoutant mais pourtant très bon? Les secrets de Michel Müller, cuisiner au Restaurant du Lac à Vallamand-Dessous.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Canton de Vaud demande aux pêcheurs de tuer les silures qu’ils attrapent. Alors, autant les manger!

Ils ne sont pas nombreux à savoir préparer la bête. Il faut aller au bord du lac de Morat, à Vallamand-Dessous, pour trouver un spécialiste. Au Restaurant du Lac, le cuisinier Michel Müller propose le silure du lac avec une petite sauce safran-poireau (ou, si vous avez de la chance, avec une sauce aux écrevisses).

A lire: Sur les traces du monstre du Léman

«On ne garde que le cœur du filet, celui qui longe le dos. Cela représente environ 20% du poisson. Le reste n’est pas comestible.»

Une astuce pour bien le préparer? «C’est un poisson assez ferme. Il ne faut pas trop le cuire, sinon il devient dur. On le passe à la farine et on termine la cuisson au beurre.» Le silure n’est pas un poisson qui se mange beaucoup. «C’est un plat pour les habitués, plus souvent des pêcheurs ou des gens qui habitent au bord du lac.»

Recette de la sauce safran:

  • Faire revenir des poireaux émincés dans une casserole.
  • Déglacer avec un fond de poisson.
  • Laisser réduire puis crémer.
  • Après coloration, ajouter du safran et quelques gouttes de vin blanc. Salez, poivrez. Laissez réduire.

Créé: 15.10.2017, 09h53

Articles en relation

Les espèces «exotiques» colonisent le Léman

Faune Les animaux introduits par l’homme se plaisent dans le lac. Les conséquences inquiètent et les causes agacent. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...