Virée aux States, burger à la main, au centre de Pully

Le coup de fourchetteLe Loft déroule le tapis rouge aux spécialités venues des Etats-Unis.

Ryma Emch et son mari Alexandre, les patrons du restaurant et lounge Le Loft. L'établissement vient d'ouvrir au centre de Pully.

Ryma Emch et son mari Alexandre, les patrons du restaurant et lounge Le Loft. L'établissement vient d'ouvrir au centre de Pully. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Time Out n’est plus, vive Le Loft. Un poil caché – quoi qu’en plein centre de Pully, ce nouveau restaurant propose pizzas, wraps et bowls, tout en déroulant le tapis rouge aux spécialités venues des États-Unis.

Penchons-nous d’abord sur les entrées, parmi lesquelles la tapa «viking» (11 fr.): du saumon grav­lax ou mariné servi très nature. Un peu fade, diront certains. On sent le goût du produit, apprécieront les autres. La sauce à l’aneth mettra d’accord les deux camps. Les burgers, à présent. Le choix est conséquent et plutôt original (filets de perche, steak de merguez, version végane ou aux copeaux de truffe). Nous avons testé le sandwich au canard (25 fr. 50). De la sauce jusqu’aux oignons et à la viande, l’exercice est maîtrisé et le plaisir au rendez-vous. Même si les frites pourraient être plus rustiques et l’assaisonnement davantage marqué. Les sauces présentées sur la table permettront à chacun d’agrémenter son plat.

Le cheeseburger classique (18 fr. 50) tient aussi ses promesses. Mention spéciale à l’accompagnement de légumes: des aubergines fondantes coupées en petits dés au goût relevé.

La nourriture terrestre est agrémentée d’un service aux petits soins dans un cadre à la fois feutré et décontracté, décoré dans un style industriel. Les clients peuvent guigner dans la cuisine ouverte.

La carte des desserts ravira les amateurs de douceurs très sucrées (cookies, brownies, cheesecakes, muffins, donuts et autre gaufre au Nutella). Les autres se rabattront sur le sorbet valaisan à l’abricotine (12 fr. 50) pour rafraîchir l’estomac.

Côté boissons, la maison propose un large choix de bières, une jolie carte de cocktails et une sélection de vins venus de Lavaux, de Suisse et d’ailleurs.

Les patrons, Alexandre et Ryma Emch, se disent passionnés par la culture anglo-saxonne mais aussi «solidement ancrés dans leurs racines régionales». Un mantra qui transparaît dans le menu de leur établissement.

Créé: 13.09.2019, 16h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.