Passer au contenu principal

Le 11 mai 1933: les nazis ont brûlé des dizaines de milliers de livres

A Berlin comme dans toute l’Allemagne, on «purifie» les bibliothèques.

Les ouvrages décrétés anti-allemands sont brûlés le 10 mai 1933 sur la place de l’Opéra, à Berlin.
Les ouvrages décrétés anti-allemands sont brûlés le 10 mai 1933 sur la place de l’Opéra, à Berlin.
KEYSTONE

«Hier soir, à 9 heures, une étrange procession a parcouru les rues de Berlin», lit-on dans la Feuille d’Avis de Lausanne du 11 mai 1933. Dans sa chronique «La situation», le rédacteur en chef, Otto Treyvaud, relate: «Bannières déployées, les étudiants en grand «Wichs» (ndlr: costume de corporation) ont défilé, encadrant des camions ornés de drapeaux, oriflammes, banderoles. Les fanfares jouaient des marches guerrières et (…) les futurs avocats, médecins, ingénieurs du IIIe Reich entonnaient J’avais un camarade(ndlr: refrain populaire de l’armée allemande) ou le chant des soldats du front In der Heimat et, bien entendu, l’inévitable Deutschland über alles(ndlr: premier couplet du Deutschland­lied)

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.