Passer au contenu principal

Le 26 août 1991: Carl Lewis signe le record du monde du 100 mètres

Le sprinter américain a remporté la course la plus rapide de l’histoire de l’athlétisme, avec six hommes sous les 10 secondes.

Carl Lewis sur la ligne d’arrivée du 100 mètres, en 1991, à Tokyo. Il bat ses compatriotes Leroy Burrell (à droite), Dennis Mitchell (à g.) et le Britannique Linford Christie (short bleu, 4e).
Carl Lewis sur la ligne d’arrivée du 100 mètres, en 1991, à Tokyo. Il bat ses compatriotes Leroy Burrell (à droite), Dennis Mitchell (à g.) et le Britannique Linford Christie (short bleu, 4e).
AFP

«Carl Lewis, champion parmi les champions, n’aura jamais autant mérité qu’hier l’épithète de «dieu du stade» qui drape son personnage depuis près d’une décennie», avance Jean-Jacques Besseaud dans 24 heures, ce lundi 26 août 1991. Le jour précédent, aux Mondiaux de Tokyo, l’athlète avait tout simplement remporté son septième titre planétaire, qui venait s’ajouter à six médailles d’or olympique. «A 30 ans, le longiligne Américain peut se vanter d’un palmarès fabuleux», relève le quotidien vaudois, qui offre en une la photo de «King Carl» hurlant, bras levés, à peine la ligne d’arrivée franchie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.