Passer au contenu principal

Le 31 mai 1916: le Pays-d’Enhaut ouvre ses bras aux «tommies»

Malades ou blessés, des prisonniers de guerre anglais seront soignés à Château-d’Œx.

Le 30 mai 1916, les soldats anglais se rendant à Château-d'Œx sont reçus triomphalement au Grand-Hôtel Suisse de Montreux, où ils font honneur à une collation.
Le 30 mai 1916, les soldats anglais se rendant à Château-d'Œx sont reçus triomphalement au Grand-Hôtel Suisse de Montreux, où ils font honneur à une collation.
Dufaux/La Patrie Suisse
Le départ du deuxième convoi de prisonniers de guerre britanniques pour Château-d'Œx, un train du Montreux-Oberland bernois à la gare de Montreux.
Le départ du deuxième convoi de prisonniers de guerre britanniques pour Château-d'Œx, un train du Montreux-Oberland bernois à la gare de Montreux.
Taillens/La Patrie Suisse
Des éclaireurs de Château-d'Œx posent avec une délégation d'officiers anglais internés qui les ont invités à déjeuner.
Des éclaireurs de Château-d'Œx posent avec une délégation d'officiers anglais internés qui les ont invités à déjeuner.
Albert Lenzi/La Patrie Suisse
1 / 7

Depuis janvier 1916, la Suisse accueille des prisonniers français, belges et allemands malades, après de longues tractations menées avec les belligérants de la Première Guerre mondiale. Fin mai, les premiers combattants anglais, sortis des camps de prisonniers d’Allemagne, font leur apparition dans le canton de Vaud, «après un voyage triomphal à travers la Suisse», écrit la Feuille d’Avis de Lausanne du 31 mai.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.