Le 9 mai 1958: les Lausannois ont dit adieu à leur «Ficelle»

Dans la «Feuille d'Avis de Lausanne»En service depuis 1877, les véhicules tractés par câble ont cédé la place à des locomotives électriques.

Un convoi de la «Ficelle» d’origine avec deux employés, à la gare d’Ouchy, vers 1890.

Un convoi de la «Ficelle» d’origine avec deux employés, à la gare d’Ouchy, vers 1890. Image: BLANCART/MUSÉE HISTORIQUE DE LAUSANNE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une page d’histoire s’est tournée à Lausanne en ce début mai 1958, comme l’écrit alors la Feuille d’Avis de Lausanne sous la plume de Marcel Pasche: «Pour la commodité des Lausannois, la «Ficelle» a disparu. Ses voitures aux hauts marchepieds sont parties à la ferraille ou deviendront baraques dans des jardins potagers. Quant au câble qui se déroulait dans un bruit de crécelle et hypnotisait nos regards d’enfant, il restera à tout jamais autour de sa bobine.»

C’est ce câble qui valut au funiculaire Lausanne-Ouchy – le premier de Suisse – le surnom de «Ficelle». Un moteur installé dans les souterrains de la gare supérieure l’actionnait, faisant monter et descendre les véhicules à chaque extrémité.

Place à la crémaillère

Mais, poursuit la Feuille, «depuis lundi dernier, après quelque trois semaines de travaux intensifs, le service de la bringuebalante «Ficelle» est assuré par un convoi battant neuf, composé d’une locomotive électrique de 630 CV attelée à deux voitures voyageurs surbaissées. Dans le courant du mois de juillet, cette première rame du métro lausannois sera doublée. Deux convois s’élanceront alors simultanément des gares du Flon et d’Ouchy toutes les sept minutes et demie, multipliant ainsi par deux la fréquence des anciennes voitures.» La capacité horaire dans chaque sens passait alors de 1000 à 2400 passagers.

Plus rapide, moins poétique

«Quel confort et quelle surprenante rapidité, se réjouit Marcel Pasche, futur directeur des rédactions d’Edipresse. A peine assis sur de larges sièges en cuir bleu, les portes automatiques se ferment et déjà la locomotive à crémaillère vous tire sur les hauts de la ville. (…) L’an dernier, 9000 personnes ont pris chaque jour la «Ficelle» entre Lausanne et Ouchy. Nul doute qu’avec les nouvelles installations ce chiffre sera bientôt largement dépassé. (…) Les anciennes voitures descendaient de la gare du Flon à Ouchy en quelque dix minutes, les nouvelles feront le parcours en moins de cinq minutes. Un temps précieux sera ainsi gagné mais la poésie du voyage perdra quelque chose: on n’aura plus le temps de suivre les progrès de la floraison des jonquilles ou des magnolias sur les talus bordant la ligne, et il faudra se dépêcher pour admirer les jolies filles qui, robes blanches, bleues ou roses, descendent sur les quais de cet Ouchy si cher à chaque Lausannois.»

Les véhicules mis en service en mai 1958 ont à leur tour cessé de servir en janvier 2006, quand débutèrent les travaux de construction du M2. La «Ficelle» a vécu sa troisième révolution en 2008, avec l’ouverture de ce métro automatique sur pneus et son prolongement jusqu’à Epalinges. (24 heures)

Créé: 09.05.2016, 08h41

Ce jour-là

Tiré de la «Feuille d'Avis de Lausanne» du 9 mai 1958.

Japon
Les mânes des ténias Les esprits des vers solitaires japonais deviennent méchants. Les dirigeants de la Société pour la protection de la santé publique ont ordonné de grandes cérémonies bouddhistes pour le repos de l’âme des vers solitaires tués par les médicaments. Les malades soignés auraient déclaré que les esprits de ces invertébrés venaient les tourmenter.

210
En kilomètres, la longueur de barbe qu’un homme au système pileux normal se rase, en moyenne, entre 20 et 60 ans, selon des spécialistes scandinaves.

Egypte
Oui aux jupes étroites Les habitantes du Caire et les touristes en visite dans la capitale égyptienne auront désormais le droit de porter des jupes étroites, mais «pas trop, et à condition de ne pas marcher comme Marilyn Monroe». M. Soliman Kadal, chef de la police des mœurs du Caire, vient de communiquer les dernières réglementations en vigueur. Le délit le plus grave est le baiser en public, aussi fraternel soit-il. Il est passible d’une forte amende.

Londres
Humour British Une Londonienne vient de demander le divorce pour cruauté mentale. Pour faire valoir son bon droit, elle a cité au juge les quatre réponses de son mari aux questions qu’elle lui posa afin de savoir ce qu’il désirait en cadeau pour son anniversaire. Les voici: 1. divorcer 2. une tonne de soude caustique 3. une cordelette de chanvre 4. un kilo de cyanure. Le juge a repoussé sa demande en déclarant qu’elle n’avait aucun sens de l’humour.

Italie
Calvitie lucrative Après avoir souffert des années durant de sa totale calvitie, M. Amedeo Quintavalle, de Rome, vient d’en faire son gagne-pain. Il loue son crâne dégarni et luisant à des agences de publicité, qui y font peindre des slogans. M. Quintavalle n’a qu’à se promener dans la rue, et saluer aimablement les passants d’une inclinaison de tête. Ce procédé n’a pas encore d’imitateurs, et M. Quintavalle gagne largement sa vie.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...