Passer au contenu principal

Le 9 mai 1958: les Lausannois ont dit adieu à leur «Ficelle»

En service depuis 1877, les véhicules tractés par câble ont cédé la place à des locomotives électriques.

Un convoi de la «Ficelle» d’origine avec deux employés, à la gare d’Ouchy, vers 1890.
Un convoi de la «Ficelle» d’origine avec deux employés, à la gare d’Ouchy, vers 1890.
BLANCART/MUSÉE HISTORIQUE DE LAUSANNE

Une page d’histoire s’est tournée à Lausanne en ce début mai 1958, comme l’écrit alors la Feuille d’Avis de Lausanne sous la plume de Marcel Pasche: «Pour la commodité des Lausannois, la «Ficelle» a disparu. Ses voitures aux hauts marchepieds sont parties à la ferraille ou deviendront baraques dans des jardins potagers. Quant au câble qui se déroulait dans un bruit de crécelle et hypnotisait nos regards d’enfant, il restera à tout jamais autour de sa bobine.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.