Le 29 octobre 1951: la «bête» donne congé aux élèves de Ballaigues

Dans la «Feuille d'Avis de Lausanne»Un mystérieux animal hante la région et inquiète ses habitants.

La «bête de Ballaigues», probablement un félin, n’a pas pu être identifiée (image d’illustration).

La «bête de Ballaigues», probablement un félin, n’a pas pu être identifiée (image d’illustration). Image: CORBIS/LIONEL PORTIER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Les enfants de Ballaigues n’iront pas à l’école tant que le danger subsistera de rencontrer l’animal mystérieux», annonce la Feuille d’Avis de Lausanne ce lundi 29 octobre 1951. Diable! La «bête», depuis quelques jours, on ne parle que de ça au pied du Suchet. Un Ballaiguis l’a vue à l’orée de la forêt, un autre s’est trouvé nez à nez avec elle près du battoir, une dame Conod l’a observée elle aussi.

«La bête mystérieuse qui hante la région de Ballaigues continue à faire parler d’elle, et à intriguer la population rien moins que rassurée, narre la Feuille. Elle s’est montrée de nouveau samedi soir à la chute du jour et cette fois c’est M. R. Cuendet, habitant Vers-chez-Friand, maison foraine située dans la zone que l’animal paraît avoir adoptée, qui a pu l’observer tout à loisir. Il convient de préciser que M. Cuendet, qui avait été jusqu’alors fort sceptique, est convaincu qu’il ne s’agit pas d’un chien.

Des bonds prodigieux

» L’animal était sur un tas de fumier lorsque le paysan l’aperçut. M. Cuendet eut l’idée de s’emparer d’une arme pour frapper l’animal, mais celui-ci le prévint et se hâta de fuir en quelques bonds prodigieux. La description donnée par l’observateur est cependant trop peu précise pour qu’on puisse conclure dans un sens positif et donner une identité à cet hôte extraordinaire.

» A Ballaigues où nous nous sommes rendus samedi, on nous a affirmé que la radio française avait annoncé dernièrement l’évasion d’un jaguar d’un cirque qui se trouvait alors à Pontarlier. Cependant, la bête étant très crottée pour avoir parcouru les champs labourés, M. Cuendet n’a pas pu en indiquer exactement la couleur, mais il a l’impression que son pelage est tacheté de gris et de noir.

» La bête paraît mesurer plus d’un mètre de longueur. Sa tête est ronde et grosse trois ou quatre fois comme celle d’un chat. L’échine était arquée et l’animal tenait la tête basse. L’observateur a aussitôt avisé le syndic de Ballaigues et il a été décidé d’organiser une battue pour tenter de capturer la bête vivante si possible.»

Un félin, vraiment?

Faute d’identification de l’hôte mystérieux du bois de la Potadza – que l’on apercevra aussi du côté de L’Auberson –, les imaginations s’enflamment. Un témoin ayant parlé des «terribles yeux» de la bête qui «gronde et souffle», on évoquera une panthère, un guépard, un lynx – presque disparu d’Europe à l’époque –, voire… une hyène tachetée.

Ni les battues ni la quête du gendarme et de son chien ne permettront de résoudre l’énigme du «monstre» facétieux, qui attire de nombreux curieux venant troubler les affûts des chasseurs! La «bête» finira par disparaître comme elle était venue, en silence. (24 heures)

Créé: 29.10.2015, 09h04

Ce jour-là

Paris: messe pour Pétain Samedi matin à Notre-Dame, une messe pour le repos de l’âme de l’ex-maréchal Philippe Pétain a été dite sous la présidence de Mgr Feltin, archevêque de Paris (…). Plusieurs milliers de personnes, rassemblées dans le chœur de la cathédrale tendue de noir, ont assisté à cette cérémonie. (…) Les organisations de la Résistance avaient décidé de contre-manifester aux abords de la cathédrale. (…) Un groupe de résistants catholiques s’est présenté dans la matinée à l’archevêché et a déposé devant la porte une gerbe portant l’inscription: «Prions Dieu afin qu’il éclaire notre archevêque.»

Lausanne: voleurs en herbe Samedi après-midi, aux environs de 16h, deux frères de 13 et 17 ans, prétextant l’achat d’un pullover dans un magasin de la rue Centrale, ont tenté de s’enfuir avec un tricot. Aux cris poussés par la gérante, un passant put rattraper l’un des garnements à la place Pépinet, tandis que l’autre, apeuré, était resté dans le magasin. La police, alertée, les emmena menottes aux mains, au milieu d’une foule curieuse et stupéfaite.

48% Le taux de participation aux élections nationales. Députés sortants, les Vaudois Gabriel Despland (radical) et Frédéric Fauquex (libéral) ont été réélus au Conseil des Etats.

Thomas K. Finletter, secrétaire à la Force aérienne des Etats-Unis: «Les armes atomiques que nous posséderons bientôt révolutionneront nos conceptions de base pour l’utilisation, la composition et le déploiement des armées de terre, de mer et de l’air»

Grande-Bretagne: nouveau cabinet M. Churchill s’est rendu dans le courant de l’après-midi de samedi au palais de Buckingham afin de soumettre la liste de ses ministres à l’approbation immédiate du roi George.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.