Passer au contenu principal

Les Vaudois doivent laisser autos et motos au garage le dimanche

Le trafic routier devenant insoutenable, le Conseil d’État interdit la circulation dominicale des véhicules à moteur.

Une journée sans voiture parfaite: en l'absence d'automobiles, dans les années 1912-1916, les Lausannoises traversent le bas de l'avenue Ruchonnet en paix.
Une journée sans voiture parfaite: en l'absence d'automobiles, dans les années 1912-1916, les Lausannoises traversent le bas de l'avenue Ruchonnet en paix.
MUSÉE HISTORIQUE DE LAUSANNE
Accident de la circulation entre une automobile et un char à foin, dans les années20, sur la route cantonale Lausanne-Morges.
Accident de la circulation entre une automobile et un char à foin, dans les années20, sur la route cantonale Lausanne-Morges.
MUSÉE HISTORIQUE DE LAUSANNE
Photographié par Émile Gos dans les années 20, ce policier aide des enfants à traverser une rue de Lausanne.
Photographié par Émile Gos dans les années 20, ce policier aide des enfants à traverser une rue de Lausanne.
MUSÉE HISTORIQUE DE LAUSANNE
Choc entre une automobile et un side-car à la rue de l'Industrie à Lausanne, en janvier 1928.
Choc entre une automobile et un side-car à la rue de l'Industrie à Lausanne, en janvier 1928.
MUSÉE HISTORIQUE DE LAUSANNE
Dans les années 1911-1917, quelques passants déambulent sur la place Bel-Air vue depuis le Grand-Pont. A droite le Kursaal, avec une automobile parquée devant, et à gauche la campagne Le Bosquet.
Dans les années 1911-1917, quelques passants déambulent sur la place Bel-Air vue depuis le Grand-Pont. A droite le Kursaal, avec une automobile parquée devant, et à gauche la campagne Le Bosquet.
MUSÉE HISTORIQUE DE LAUSANNE
On est ici sur la place Saint-François de Lausanne dans les années 1925-30, devant l'église, où un agent de police règle la circulation.
On est ici sur la place Saint-François de Lausanne dans les années 1925-30, devant l'église, où un agent de police règle la circulation.
MUSÉE HISTORIQUE DE LAUSANNE
Photographiée par l'opticien photographe Camille-César Mermod vers 1910-1913, une voiture descend la rue de Bourg à Lausanne, au niveau des numéros 8-10.
Photographiée par l'opticien photographe Camille-César Mermod vers 1910-1913, une voiture descend la rue de Bourg à Lausanne, au niveau des numéros 8-10.
MUSÉE HISTORIQUE DE LAUSANNE
1 / 9

«La circulation des véhicules à moteur est interdite le dimanche et les jours de fêtes générales, du 1er mai au 31 août, dès midi à 7 heures du soir, et du 1er septembre au 15 octobre, dès midi à 6 heures du soir.» Les contrevenants sont menacés d’amendes pouvant aller jusqu’à 200 francs, une fortune à une époque où le salaire d’un employé peut aller de 300 à 700 francs par mois! Quant aux véhicules autorisés à circuler (ceux des médecins, vétérinaires et autres services publics), leur vitesse ne devra pas excéder 25km/h en campagne, et 18km/h dans les localités.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.