Passer au contenu principal

«Chaque jour, je me demandais si mon bébé allait mourir»

À 10 mois, Mahé est un survivant. Souffrant d’une maladie rare, le petit garçon a subi une transplantation de cellules souches. Après avoir traversé le pire, la famille biennoise reprend petit à petit son souffle. Sa maman, Laura, nous raconte.

«Je n'aurais jamais imaginé traverser des instants si durs et j'ignorais avoir de telles ressources en moi.»
«Je n'aurais jamais imaginé traverser des instants si durs et j'ignorais avoir de telles ressources en moi.»
Alessandra Leimer

Je ne pensais pas forcément aller immédiatement consulter lorsqu’à deux mois et demi, Mahé a eu un pic de fièvre. Le temps que mon mari rentre à la maison pour s’occuper de Noâm et Lyas, les deux aînés, la température était déjà redescendue. Je n’étais pas inquiète, mais je me suis tout de même rendue aux urgences, pour être sûre que tout allait bien. Il était 19h lorsque nous sommes arrivés à l’hôpital, le sang et les urines ont alors été contrôlés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.