«La Kahlo vivait à sa mode»

TendanceExperte en tendances, la Mexicaine Susana Martínez Vidal a jaugé l’impact de sa divine compatriote. Bel ouvrage.

L’artiste française Corinne Dalle-Ore a consacré une série de tableaux à Frida, ici, «Diego te adoro», en 2008.

L’artiste française Corinne Dalle-Ore a consacré une série de tableaux à Frida, ici, «Diego te adoro», en 2008. Image: LDD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si la Mexicaine Frida Kahlo (1907-1954) brille au firmament des arts en étoile fugace, son aura éblouit avec un éclat durable. Ainsi, Susana Martínez Vidal, ex-directrice d’ Elle , n’a jamais oublié le défilé printemps 1998 de Jean Paul Gaultier. «J’avais été frappée de voir qu’il était le premier couturier international à officialiser son impact. John Galliano, Dolce & Gabbana, Christian Lacroix, Kenzo, McQueen, etc., l’ont ensuite relancée. Claudia Schiffer, Salma Hayek, Milla Jovovich et autres célébrités du milieu l’ont incarnée. Depuis, je ne compte plus les Frida qui ont arpenté les passerelles de mode, infiltré les sphères du cinéma et de la musique.» Dans Frida Kahlo: Fashion as the Art of Being, Susana Martínez Vidal décrypte le sillage laissé par cette intemporelle du siècle qui prétendait que sa vie se confondait avec son œuvre. Interview.

Comment expliquer que Frida Kahlo reste si prisée et imitée?
Déjà par sa diversité, ses contradictions incarnées à fleur de peau, héroïne féministe et martyre, épouse aimante et bisexuelle adultère, artiste comblée et mère frustrée, etc. Cette femme multiple symbolise totalement l’éternel esprit rebelle face aux conventions. Or la provocation est l’un des langages récurrents de la mode.

Au point de se faufiler dans des styles souvent très hétérogènes?
Le scénario de sa vie, 47 ans à peine, est plus dramatique que n’importe quelle telenovela sud-américaine. Elle était belle, elle se dessinait moche. Elle est née et morte sans gloire dans la même maison, quasi dans le même lit, avant d’être ressuscitée en mythe avec la révolution sexuelle des années 70. C’est elle qui se définit le mieux, quand elle refusa d’être cataloguée «artiste surréaliste» par André Breton: «Je n’ai jamais peint mes rêves, j’ai peint ma propre réalité.»

Comment résoudre son équation parfum Shalimar de Guerlain + Parti communiste, deux de ses passions?
La Kahlo vivait à sa mode. Elle a réconcilié féminité et féminisme en restant honnête avec elle-même. Elle approuvait les femmes fortes, ambitieuses, flashantes. Pour Frida, la beauté vient du tempérament, qui se manifeste aussi dans l’apparence. De là, elle ne voit pas de contradiction à se laisser portraiturer en sublime créature par les photographes et à s’enlaidir dans ses propres autoportraits. Son mari, Diego, disait qu’elle était la première artiste à avoir mis à nu son sein et son cœur pour exprimer des émotions viscérales.

N’y a-t-il pas, de nos jours, une récupération abusive de son travail?
Au contraire, sa vie a toujours été le meilleur, et inséparable, outil de promotion de son œuvre. Au-delà, pour les critiques d’art, un mystère Frida Kahlo demeure: pourquoi cette créatrice, dont la technique paraît aussi discutable, a-t-elle dépassé en prestige Diego Rivera jusqu’à l’éclipser? Car son époux, ce muraliste gigantesque qui a fini par se vendre parfois plus cher que Picasso aux Etats-Unis, pouvait se targuer d’être bien meilleur peintre. Mais Frida était une meilleure artiste… et tant pis si, de son vivant, elle ressemblait à une fleur exotique à la boutonnière de Rivera.

D’où vient sa constante résurgence?
L’art, comme la mode, fonctionne à contre-courant: ils changent de direction au moment où ils se voient suivis, juste pour se démarquer de tout courant populaire. La mode n’incarne plus l’enfant bâtard du capitalisme et de la vanité, il a investi le domaine artistique. Désormais, art et mode, éternels amants, se marient, le musée est leur nid d’amour idéal. Frida représente à merveille leur liaison passionnée.

Quelle star contemporaine a-t-elle le plus pillé cet héritage?
Madonna. Mais elle le fait en authentique collectionneuse, en fan loyale. Lors d’un récent concert à Mexico City, elle lui a dédié Who’s that Girl avant de balancer un Instagram à «Frida my hero, my unapologetic bitch». A un siècle de distance, elles partagent la même stratégie de communication: ne pas s’excuser de ce qu’elles sont, se forger sur leurs défauts, poser en outsider. A la réflexion, Frida Kahlo est la reine du selfie avant l’heure. Ses autoportraits sont en fait des «selfies dessinés», qui montrent une vision fictive d’elle-même. Elle avait compris que partager une image, cette image de femme blessée, la rendait moins seule. De nos jours, cette obsession est exploitée de manière compulsive au point de se banaliser.

Qui serait Frida Kahlo aujourd’hui?
Oh, cette pluridisciplinaire précoce serait la it girl du moment, avec des légions de fans, des posts courus sur son blog, avec, sans aucun doute, des millions de followers! Et une penderie sans fond. (24 heures)

Créé: 20.03.2016, 10h48

Monica Bellucci, en couverture du Harpers Bazaar Ukraine, 2013. (Image: DR)

Amy Winehouse, vue par l’artiste argentine Carolina Gallo.
(Image: DR)

Une série de mode pour Amica, de Sandrine Dulermo et Michael Labica.
(Image: DR)

Frida Kahlo, Fashion as the Art of Being

Susana Martínez Vidal

Ed. Assouline, 184 p.

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.