Le look bûcheron conquiert les villes

ModeLe lumbersexuel est le nouveau mâle à?la mode. Barbe touffue, chemise à carreaux et chaussures tout-terrain, il?affiche un style décontracté et viril

Le lumbersexuel fait des ravages en ville

Le lumbersexuel fait des ravages en ville

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un nouveau néologisme vient de fleurir dans le jargon des looks branchés masculins. Exeunt le métrosexuel ou l’übersexuel: place au très viril lumbersexuel. Le style vestimentaire de cet homme fort tout droit sorti des bois a été décortiqué pour la première fois il y a quelques semaines par le blogueur Tom Puzak sur le site Internet gearjunkie.com, dédié aux activités en plein air. Il a conquis la Toile, les magazines et les podiums, et arpente les quartiers branchés des grandes villes. Le lumbersexuel (lumber signifie bois de charpente) est originaire d’Amérique du Nord. «Il porte des pièces très masculines et résistantes, et ne cherche pas à être élégant», analyse Benoît Wojtenka, fondateur du blog de mode masculine bonnegueule.fr et coauteur du Guide de l’homme stylé, même mal rasé.

Du hipster, il garde la barbe et la chemise à carreaux, mais les deux sont plus épaisses. Plus bas, le slim laisse la place à un jean à la coupe simple, et des chaussures robustes et tout-terrain terminent le look. Ce mâle-là fuit les boutiques tendance, paraît-il. «Il donne l’impression qu’il a pris la première pièce qui lui tombait sous la main au réveil.» Pour le spécialiste mode, ce look forestier se rapproche du style workwear, soit porter au quotidien des pièces empruntées aux vêtements de travail. «L’image du bûcheron viril fait partie depuis longtemps de la culture gay, observe Benoît Wojtenka. C’est au tour des hétérosexuels de s’emparer du concept. A commencer par le styliste Hedi Slimane, qui s’en est inspiré dans sa dernière collection hiver.»

Tout un univers s’est construit autour du lumbersexuel. On dit de lui que c’est un urbain par excellence, qu’il travaille dans un métier créatif ou branché et qu’il a troqué sa hache de bûcheron contre un MacBook Air dans son sac à dos. Ses tatouages sont old school et ont quitté les biceps pour les avant-bras.

Alors comment le distinguer du hipster ou de l’übersexuel? «Le hipster joue plus sur le côté vintage. Il achète ses fringues dans une friperie. L’übersexuel a un point commun avec le lumbersexuel: il entretient sa virilité. Mais le dernier a un côté forestier plus assumé. Il ne portera pas de blaser, contrairement à un übersexuel.» Autre détail caractéristique du lumbersexuel: la barbe. Finies les séances chez le barbier et les produits dérivés super branchés pour se lustrer le poil: on laisse la nature faire son travail!

Créé: 16.01.2015, 19h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.