Passer au contenu principal

Paludisme: les parasites font de la résistance

Alors que l’épidémie de malaria régresse, l’apparition de parasites insensibles aux traitements inquiète les experts.

L’utilisation de moustiquaires imprégnées et l’amélioration de l’accès aux traitements ont permis de réduire de 60% la mortalité liée au paludisme en 15 ans.
L’utilisation de moustiquaires imprégnées et l’amélioration de l’accès aux traitements ont permis de réduire de 60% la mortalité liée au paludisme en 15 ans.
AFP

«C’est incontestablement l’un des plus grands succès en matière de politique de santé publique, se félicite le professeur Blaise Genton, médecin-chef au Service des maladies infectieuses du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). Cela montre que lorsque l’effort est global, il est possible d’arriver à de très bons résultats.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.