Passer au contenu principal

Bien dans ses pieds, bien dans sa tête

Installé artisan cordonnier bottier depuis quinze mois à Lausanne, Guillaume Deuzet éprouve une passion sans borne pour les souliers

Passionné, Guillaume Deuzet devant son banc de finition au cœur de sa boutique lausannoise.
Passionné, Guillaume Deuzet devant son banc de finition au cœur de sa boutique lausannoise.
Odile Meylan

Il a 23 ans et son amour perfectionniste du cuir remonte à ses 15 ans. «J’ai cherché un métier pour fuir l’école, mais j’ai très vite compris qu’il m’avait choisi. Je n’en pratiquerais un autre pour rien au monde.» Né à Mantes-la-Jolie, à l’ouest de Paris, Guillaume Deuzet est Compagnon du devoir. Il a fait son tour de France (et d’ailleurs), s’est formé à Paris, Genève, Orléans, Ferrare, en Italie, et Bourg-en-Bresse. Car il a, comme on dit dans le jargon, «taillé l’adoption» et est devenu «Ile de France». Et, en fin de parcours, après avoir «taillé la réception», son nom s’enrichit en «Ile de France, l’ami du travail, compagnon cordonnier bottier».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.