Des prêtres tout schuss

ChablaisCe mercredi prend fin à Morgins le 59e challenge Delavay, une rencontre amicale de ski réservée aux hommes de Dieu.

Les ecclésiastiques de France, Italie et Suisse se sont retrouvés à Morgins pour participer au challenge Delavay, une compétition amicale se déroulant sur trois jours.
Vidéo: Catherine Cochard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Quel diocèse?» Le chronométreur s’adresse à l’homme au physique d’Alberto Tomba qui s’avance sur la ligne de départ. Avec un accent chantant, le sportif répond: «Modena». Au top, il s’élance sur la piste de ski de fond du Lac, à Morgins, sous les hourras de ses coéquipiers. Ce lundi, 65 religieux venus de France, Suisse et Italie, ont laissé leur soutane au vestiaire et bravé la tempête pour participer à la 59e édition du challenge Delavay. Le lendemain, ils ont chaussé les skis alpins et se sont élancés sur la rampe de la Foilleuse pour le slalom géant.

Originaire des Gêts, en Haute-Savoie, l’abbé Alfred Delavay aimait Dieu et la montagne. Avec les amis de son diocèse, il avait initié des rencontres amicales entre religieux skieurs. À sa mort, d’autres prêtres ont repris l’organisation de la compétition - qui a lieu tour à tour en France, en Suisse ou en Italie - et l’ont rebaptisée en son honneur.

Organisatrice de cette 59e édition du challenge, l’Abbaye de Saint-Maurice était représentée sur la neige par les chanoines Olivier et Gilles Roduit ainsi que par le séminariste Maurice Sessou, originaire du Bénin et qui a appris à skier spécialement pour cette occasion. «Je suis bien descendu, avec une bonne chute suivie d’un relèvement rapide, commente-t-il. J’ai fini 37e au ski de fond et 44e du slalom.» La compétition prend fin ce mercredi, avec une course surprise à travers le domaine skiable des Portes du Soleil.

Créé: 12.02.2020, 10h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.