Réforme de l'orthographe, ce qui change

Langue françaiseDeux documents permettent d'avoir un bon aperçu des nouvelles règles de langue.

La «nouvelle orthographe» concerne quelque 2400 mots.

La «nouvelle orthographe» concerne quelque 2400 mots. Image: ODILE MEYLAN - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Que les militants du hashtag#JeSuisCirconflexe se détendent, il n'y aura pas de confusion de sens dans la phrase «Je vais me faire un petit jeûne», puisque les circonflexes au-dessus des i et des u disparaissent seulement s'il n'y a pas d’ambiguïté.

La réforme de l'orthographe, pourtant introduite en 1990 par l'Académie française, connaît un lever de boucliers ces jours sur la Toile, après l'annonce de l'introduire dans les nouveaux manuels scolaires à la rentrée 2016 en France.

Ce qui change, parmi les 2400 modifications? Outre la simplification des mots «ognon» et «nénufar», on note que les numéros composés seront systématiquement reliés par des traits d'union («un-million-cent» et plus «un million cent»), l'accent grave sera plus volontiers utilisé (évènement, règlementaire, je cèderai). Attention piège, le tréma est ajouté aux termes «gageüre», «mangeüre», «rongeüre», «vergeüre».

Retrouvez les changements principaux sur «Les règles de la nouvelle orthographe... en bref», et la liste détaillée sur la présentation du rapport de 1990 par le Conseil supérieur de la langue française.

Créé: 05.02.2016, 11h41

Sondage

Etes-vous favorable à une simplification de l'orthographe en français?

Oui

 
20.6%

Non

 
76.9%

Je n'ai pas d'avis

 
2.4%

3366 votes au total


Le document officiel de la réforme.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.