Passer au contenu principal

«Sale chienne», «petite cochonne», «gros thon»!

Une campagne choc contre les insultes sexistes a été lancée mardi dans les transports publics.

«Sale chienne», une campagne d'affichage contre les insultes sexistes dans les transports en commun, a été lancée ce mardi sur le réseau de la STIB, des TEC ainsi que dans 25 gares de la SNCB. (Mardi 20 mars 2018)
«Sale chienne», une campagne d'affichage contre les insultes sexistes dans les transports en commun, a été lancée ce mardi sur le réseau de la STIB, des TEC ainsi que dans 25 gares de la SNCB. (Mardi 20 mars 2018)
dr
1 / 3

«Sale chienne», une campagne d'affichage contre les insultes sexistes dans les transports en commun, a été lancée ce mardi sur le réseau de la STIB, des TEC ainsi que dans 25 gares de la SNCB.

Celle-ci s'appuie sur un set de trois affiches présentant des portraits de femmes barrées du slogan accrocheur «sale chienne», «gros thon» et «petite cochonne». Appuyée financièrement par la Fédération Wallonie-Bruxelles, la campagne vise à sensibiliser le grand public à ces pratiques, mais aussi à mieux faire connaître la loi de 2014 punissant le sexisme et d'encourager les victimes à s'en saisir. D'après une enquête, 95% de femmes déclarent avoir été la cible de sexisme dans l'espace public, mais seulement 3% d'entre elles portent plainte.

Une amende salée

Une femme sur deux ignore en effet que le code pénal prévoit une amende de 50 à 1000 euros (environ 60 à 1200 francs) et de un mois à un an de prison. «Cette action s'inscrit dans le cadre du Plan intra-francophone de lutte contre les violences sexistes et intrafamiliales et entend lutter contre la banalisation du harcèlement des femmes dans l'espace public tout en donnant une visibilité à la loi contre le sexisme. Elle répond également aux recommandations formulées par quelques 80 associations de femmes lors de l'assemblée participative pour les Droits des femmes, Alter Égales, en décembre dernier», commente la ministre de l'Egalité des chances en Fédération, Isabelle Simonis (PS).

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.