Enfant attaqué par un aigle: la vidéo était un canular!

CanadaUne vidéo YouTube sensationnelle montrant un aigle s'emparant d'un jeune enfant dans un parc de Montréal avant de le lâcher, a affolé internet ce mercredi.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une vidéo sensationnelle, montrant un aigle s'emparant d'un jeune enfant, a affolé les réseaux sociaux. Plusieurs sites d'information sont tombés dans le piège, avant que ses auteurs, quatre étudiants en design numérique, ne confirment qu'il s'agissait d'une blague.

La vidéo montre le rapace, un oiseau de deux mètres d'envergure, volant en cercles au-dessus du parc.

Puis tout à coup, on le voit piquer sur un jeune enfant, l'attraper par sa combinaison et l'enlever sur quelques mètres, avant de le relâcher dans l'herbe.

On entend l'homme qui filme jurer, puis se précipiter pour réconforter l'enfant, qui pleure mais ne semble pas avoir été blessé. Fin de la séquence.

Blague numérique

L'effet a été immédiat: en quelques heures le document a été vu plus d'un million de fois, 1'200'000, selon ses auteurs.

La notice qui accompagne la vidéo précise que la scène se passe au parc du Mont-Royal à Montréal et que le rapace est un aigle royal.

Avant que la blague numérique soit révélée au grand jour, ces deux points ont été confirmés par un biologiste, Claude Drolet, qui travaille dans ce parc comme responsable des services de conservation pour un organisme à but non lucratif, Les Amis de la Montagne.

«C'est à 50 mètres de mon bureau, à la Maison Smith», dit-il, et l'oiseau pourrait être un aigle royal, reconnaissable au blanc de certaines plumes de ses ailes.

Ceci dit, la vidéo, tournée probablement en novembre, était qualifiée de «mise en scène» par le biologiste. «Il est peu réaliste que la personne dont l'enfant se fait attaquer n'entre pas à la Maison Smith pour demander de l'aide et informer les gens».

Très rapidement, des observateurs aguerris du net ont pointé des détails troublants pour en conclure que la vidéo est un faux.

Animation 3D

Une image arrêtée du rapace dans sa phase d'approche montre qu'une de ses ailes disparaît sur plusieurs plans, l'ombre du rapace n'est pas toujours présente au sol et le corps du bébé a un comportement surprenant quand il est relâché par l'oiseau, comme s'il flottait un instant en l'air.

S'il restait encore quelque suspense, il a été levé mercredi après-midi par un communiqué du Centre national d'animation et de design (NAD) qui offre des formations en animation 3D et effets visuels, design et arts numériques.

La vidéo en question, indique-t-il, a été produite par Normand Archambault, Loïc Mireault, Antoine Seigle et Félix Marquis-Poulin, étudiants au Centre NAD, dans le cadre du cours «Atelier de simulation de production» du baccalauréat en animation 3D et design numérique.

«L'enfant et l'aigle ont été créés en animation 3D par les étudiants puis intégrés dans un tournage réel», précise-t-il.

C'est dans le cadre du même cours qu'a été produite il y a un an une vidéo similaire montrant un pingouin se balader dans Montréal. Il semblait plus vrai que nature mais là encore, c'était un canular.

Mercredi, l'aigle devenu star avait déjà suscité la création de plusieurs comptes Twitter a son nom comme @EagleSnatch. De faux comptes Twitter pour un faux aigle filmé dans une fausse vidéo, la boucle était bouclée. (afp/nxp)

Créé: 19.12.2012, 21h50

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.