Il faut «favoriser la conciliation entre famille et travail»

DroitsPrès de 20 ans après l'inscription de l'égalité des sexes dans la Constitution, cette dernière reste encore trop souvent théorique, constate le Fonds national suisse (FNS).

Le Fonds national suisse estime que l'égalité des sexes entre les hommes et les femmes est encore trop souvent théorique

Le Fonds national suisse estime que l'égalité des sexes entre les hommes et les femmes est encore trop souvent théorique Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour le Fonds national suisse (FNS), l'égalité entre les sexes est souvent encore trop de l'ordre de la théorie. Cela alors qu'elle est inscrite dans la loi depuis 20 ans.

Afin d'améliorer la situation, il faut favoriser la conciliation entre famille et travail, notamment en permettant le temps partiel pour les hommes, jugent les chercheurs.

Leur étude présentée mardi à Berne met en évidence les a priori et les mécanismes sociaux qui empêchent la réalisation complète de l'égalité des sexes.

Encore beaucoup à faire

Ainsi, les stéréotypes des rôles homme-femme restent présents et continuent d'être transmis dès le plus jeune âge, consciemment ou pas. Les femmes prennent toujours en charge la majorité des tâches ménagères et domestiques, leur salaire reste inférieur à celui des hommes à travail et diplôme égal, et une fois la retraite venue, elles touchent une retraite plus faible que celle des hommes.

En écho à la volonté affichée du Conseil fédéral de présenter d'ici l'été un projet pour concrétiser la non-discrimination fixée dans la loi sur l'égalité des sexes depuis 1996, l'étude réalisée dans le cadre du Programme national de recherche «Egalité entre hommes et femmes» propose plusieurs solutions.

Justice rentable

Car réaliser l'égalité entre hommes et femmes apporterait non seulement plus de justice, mais également des avantages économiques. Les chercheurs mettent toutefois en garde: «La réalisation de l'égalité ne peut cependant pas être prescrite par le haut: elle doit être soutenue par tous les membres de la société.»

Parmi les pistes proposées, l'étude met en évidence la nécessité de rendre possible le temps partiel pour les hommes, qui devrait être favorisé dans les entreprises.

Plus d'offres d'accueil

Cet objectif est également important en lien avec la conciliation entre vie familiale et travail. Afin que cette dernière soit possible, «des conditions de travail qui tiennent compte des besoins des familles sont aussi importantes qu'une offre d'accueil d'enfants», écrivent les chercheurs. Et de souligner que dans les cantons et communes où l'offre d'accueil est suffisante, le partage des tâches familiales est plus équilibré.

Par ailleurs, investir dans des crèches et des accueils scolaires «s'avère payant». Les deux parents peuvent en effet travailler davantage, donc gagnent plus et dépendent moins de prestations sociales.

L'inégalité salariale pourrait quant à elle être combattue grâce à des mesures pour rendre les salaires plus transparents et en revalorisant le travail domestique. (ats/nxp)

Créé: 27.05.2014, 11h16

Articles en relation

La Joconde, une militante féministe?

Théorie La Joconde et son mystérieux sourire n'en finissent pas de faire parler d'eux. Pour un auteur américain, Mona Lisa aurait prôné l'égalité des sexes avant l'heure. Plus...

L'égalité homme-femme inscrite dans la Constitution

Tunisie La notion d'égalité sans discrimination fait son apparition dans la Constitution de la Tunisie. De nombreuses associations veulent aller plus loin. Plus...

Les femmes socialistes se penchent sur l’égalité salariale

Partenariat social Le dernier dialogue entre les partenaires sociaux pour parvenir à l’égalité salariale est un échec. Les femmes socialistes ont trouvé un moyen de l’arrimer à la hausse de l’âge de la retraite des femmes. Plus...

Les quotas de femmes divisent le monde politique

Egalité La Confédération va forcer les entreprises semi-publiques à nommer 30% de femmes dans les fauteuils dirigeants. La mesure provoque des réactions très tranchées. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.