Les refuges croulent sous les lapins

AnimauxUne vague d’abandons de lapins frappe les refuges romands. Les défenseurs des animaux supposent que ces léporidés avaient été offerts à Noël.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Société vaudoise de protection des animaux (SVPA) a reçu quinze lapins sur les neufs premiers jours de l’année, contre 324 sur l’ensemble de l’année 2011. Dans le même laps de temps, la Colline aux lapins à Cernier (NE) a accueilli treize paires de longues oreilles, contre 110 sur l’ensemble de l’année passée, selon «20 minutes».

Pour expliquer le phénomène les associations de défense des animaux pointent du doigt les fêtes de fin d’année. «Les gens croient faire plaisir en offrant des lapins, mais entretenir un animal nécessite beaucoup de travail», explique dans «20 minutes» Alain Zwygart, administrateur de la SVPA.

Pour éviter que des animaux ne se retrouvent sous le sapin, plusieurs refuges valaisans et neuchâtelois refusent tout placement dans la période qui précède Noël.

Créé: 10.01.2012, 08h37

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...