Treize bons plans pour offrir une expérience à Noël

FêtesLes cadeaux prennent toujours plus la forme d’aventures, de cours, de visites ou de savoir à acquérir. Pour chaque idée d’activité, «24 heures» a sélectionné un objet à glisser sous le sapin.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

1) Laisser un sillage inoubliable

A l'intérieur de sa belle boutique à la rue du Midi à Lausanne, Philippe K. - qui vient de lancer trois nouvelles créations de haute parfumerie - est au service de ses clientes. Il les écoute parler d'elles et leur crée leur propre parfum sur mesure (800 francs, on s'y met donc à plusieurs!). Un moment délicieux et le luxe d'un jus qui laisse derrière vous un sillage unique.

«Oeillères», c'est le nom du projet du photographe Roberto Greco. Il immortalise des fleurs et accompagne ses tirages en édition limitée à 500 exemplaires numérotés et signés (195 francs) d'un objet parfumant. Créé sous sa direction artistique avec la collaboration du nez parisien Marc-Antoine Corticchiato, celui-ci diffuse un accord qu'ils ont mis deux ans à trouver: l'antifleur. A cueillir chez Aegon+ Aegon Lausanne, place du Tunnel.

2) Jouer à Sherlock Holmes

Les soirées Meurtres et Mystères articulées autour d’un repas (dès 89 francs) dans des lieux inédits avec une trame bien ficelée et des comédiens de la compagnie Rêves en Stock très investis.

Mieux que la nouvelle version de Cluedo (qui, au passage, a tué Mme Pervenche), il y a Mysterium (43 francs) et ses fantômes, un superjeu de plateau qui fait réfléchir et flipper. A dénicher chez Vivishop.

3) Rentrer dans le cadre

L'artiste peintre Corinne Colombo propose, à Grandvaux et à Lausanne, toute une gamme de cours (25 francs/heure, 40 francs/heure en privé). Dessin, peinture, pastels ou aquarelle, collectifs ou privés, on s’inspire aussi bien de la nature que d’une image personnelle ou chinée, voire de son animal adoré. Renseignements au 076 568 25 14 ou sur www.corinnecolombo.com.

Nicole Maubert, d’Océchou Papers, propose de peindre votre photo de famille (57 francs le format A5). Basée près d’Orbe, elle dessine – entre autres – d’adorables portraits à partir de photos. Bien plus original que ces albums en ligne, non? Attention de passer commande assez vite si le résultat doit prendre place sur le rebord de la cheminée le jour de Noël.

4) Cultiver son jardin

Un cours de permaculture constitue un chouette cadeau pour celui qui le reçoit, mais aussi pour la planète. La Fondation Écojardinage en propose à Bex (comme cette initiation sur 2 jours à 238 francs), à Essert-sous-Champvent ou à Lausanne.

Même le plus petit des balcons peut servir de terreau à une jolie récolte. Les semenciers du bio Zollinger, aux Évouettes, l’ont bien compris. Dans leur large offre, ils proposent des kits du jardinier urbain (38 francs pour «récolte facile», 58 francs pour «fans de soleil»).

5) Battre des ailes

Une visite au Papiliorama de Chiètres (18 francs adulte, 9 fancs enfant) commence comme un voyage au jardin d’Éden. On se retrouve dans un jardin extraordinaire où volent silencieusement des centaines de papillons multicolores. Mais c’est aussi un Nocturama, un trek dans la jungle et un mini-zoo extérieur.

Une ruche BeeHome avec… ses 25 abeilles sauvages, encore sous forme de cocon. Un cadeau (dès 120 francs) qui émerveillera les enfants (et pas qu’eux), augmentera le taux de pollinisation de votre jardin ou de votre balcon et qui sensibilisera toute la famille au problème de la disparition de ces insectes si utiles à la planète.

6) Arrêter le temps qui court

On perd la notion du temps lors d’une visite à l’Espace horloger de la vallée de Joux (12 francs adultes, 6 francs enfants). Une plongée dans le savoir-faire ancestral, entièrement redynamisé il y a quelques années. Une autre possibilité est de passer la frontière pour vous rendre au Musée du Temps de Besançon (5 euros adultes, enfants gratuit).

A l’heure où l’on crie partout que le papier se meurt, un graphiste et une relieuse créent une papeterie à Lausanne. Ils ont ainsi lancé leur agenda 2018 Plein Papier, avec la collaboration de l’artiste Flynn Maria Bergmann. On reprend le temps de noter nos rendez-vous dans ce très bel objet (28 francs), que l’on trouve en librairie, sans courir le risque qu’un bug informatique ne les fasse disparaître.

7) Dénoncer ou se défendre

L’expérience: dénoncer c’est une chose, agir c’est mieux. On s’inscrit seule ou entre copines à un cours de self-défense (195 francs les 6 heures), histoire d’être parée à toute éventualité et d’oser rentrer seule chez soi. Femdochi en propose pour les femmes et pour les adolescentes aux Espaces Prévention de Lausanne et de Vevey. Non seulement on se sent moins vulnérable, mais ce genre d’expérience booste la confiance en soi.

Rigolos et féministes, les pins de l’artiste Coucou Suzette (15 francs) se portent aussi comme une mini-adhésion au mouvement #balancetonporc. Il y en a de toutes les formes, dont tout plein où l’homme et la femme s’aiment en toute égalité. On les trouve à la très rock boutique Crash, au Rôtillon à Lausanne.

8) Se dépatouiller de la Toile

On a tous quelqu’un dans notre entourage qui a raté le virage Internet. Et qui n’a pas dit «demain, je fais une sauvegarde sur disque dur externe…»? On offre donc des bons d’assistance informatique. Dans le premier cas, Cristelle Burlot, de Vectorielle, se déplace à domicile pour des cours personnalisés (130 francs pour 2 heures), dans le second on fait appel aux services de MySwisstech, qui propose aussi des cours, notamment pour le contrôle parental.

La souris MX Master 2S de Logitech permet de travailler sur trois ordinateurs à la fois, avec son petit switch qui la fait basculer (129 francs). On peut même copier du contenu sur une machine pour la coller sur une autre. En plus, son capteur laser Darkfield permet de travailler partout, même sur du verre. Sa batterie se recharge par Bluetooth en trois minutes et elle permet de défiler verticalement ou longitudinalement.

Et pour les enfants...

9) Eclairer sa lanterne

Un abonnement à La Petite Lanterne (dès 4 ans, 10 francs la séance, 3 par année) ou à La Lanterne Magique (dès 6 ans, 40 fr. les 9 séances). Plus qu’une série de films, un éveil puis une initiation au septième art à découvrir au fil de l’année.

On offre aux enfants un jouet que nous-mêmes avions découvert à leur âge. C’est un zootrope (17 fr. 90), qui met en mouvement une série d’images et qui est l’ancêtre du cinéma. A dénicher chez Jouets Davidson.

10) Glisser sa tête dans les étoiles

On peut se rendre au Planétarium du Musée des transports de Lucerne ou sur les flancs du Moléson, mais on peut aussi passer une soirée d’observation des étoiles à côté du stade lausannois de la Pontaise. La Société vaudoise d’astronomie accueille les visiteurs gratuitement les vendredis dès 21 h (à l’exception du premier vendredi du mois et uniquement par temps bien dégagé) pour une soirée magique animée par des spécialistes. Conseillé en hiver quand le ciel est plus stable et plus transparent.

Avec la pollution lumineuse des villes, on peine à percevoir la richesse du ciel étoilé à l’œil nu. Le superbe coffret Constellations (Éd. de La Martinière Jeunesse, 19.90 euros) est un objet qui fait autant rêver que la Grande Ourse. Il contient un livre, un poster, des stickers et des formes phosphorescents ainsi qu’une carte tournante du ciel. Magique.

11) Se lécher les jeunes babines

Grâce à la carte Chic Kids (59 francs/an), les enfants sont les rois des restaurants labellisés avec soin. Leurs plats ne se résument pas à des nuggets de poulet accompagnés de frites et on les accueille avec plaisir et souvent avec un kit d’activités plutôt qu’en roulant les yeux. Au menu des rabais, des ateliers et toute une série d’autres activités.

On initie les petits aux plaisirs et à la variété en matière de nourriture. La pâte à modeler, on la malaxe comme de la pâte à pain. Play-Doh a cartonné avec son kit pour glaces cet été. La marque innove avec des plats plus sophistiqués, à préparer dans le «four magique» (dès 30 francs).

12) Suer sur la touche

On soutient le Lausanne Hockey Club en assistant à un match à Malley 2.0 (dès 25 fr. adultes, 10 fr. enfant). Au printemps, on peut aussi aller au stade voir du football partout dans le canton.

Les jeux vidéo ne sont pas superoriginaux, mais ils font toujours plaisir, surtout aux plus grands. NHL 2018 (59 francs) n’échappe pas à la règle. On soigne son power play en restant installé bien à l’aise et au chaud dans son canapé. La suggestion est aussi adaptable au ballon rond avec FIFA 2018.

13) Jouer des mains

Un abonnement au Théâtre de Marionnettes (90 francs les 9 entrées) promet un tas de rencontres avec des personnages si vivants qu’on oublie qu’ils sont manœuvrés par l’homme.

Les ombres chinoises avec les mains sur le mur de la chambre à coucher, c’est super, mais avec les petites silhouettes en carton montées sur baguettes d’«Histoire du soir» (15 fr. 90 au Carrousel), c’est carrément le rêve avant le dodo.

Créé: 02.12.2017, 08h42

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.