Passer au contenu principal

L’allergie au bouleau fait des ravages cette année

Les floraisons de mars ont provoqué de?virulents rhumes des?foins. Etat des lieux et conseils.

En Suisse, 1,2 million de personnes, soit 15?à 20% de la population, sont allergiques aux pollens. Si la pluie leur apporte un peu de répit ces jours, 2012 a démarré en fanfare. Le bouleau et le frêne ont fleuri il y a dix jours, alors que normalement, en Suisse romande, les narines sensibles commencent tout juste à picoter.

Or ce mois de mars clément a favorisé une floraison précoce et intense, et de fortes réactions allergiques. «Il a fait chaud et très sec, sans pluie pour éliminer les pollens en suspension. Il y a une forte population de patients qui souffrent davantage que les années précédentes avec, en plus, des symptômes classiques de rhinite et de conjonctivite, des problèmes respiratoires sous forme de toux et d’oppression thoracique évocateurs d’un asthme», explique le Dr Camillo Ribi, chef de clinique à l’unité d’allergologie aux Hôpitaux universitaires de Genève.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.