Et l'animal le plus dangereux pour l'homme est...

EnvironnementA l'heure où l'on parle d'attaques de requins et du retour du loup, regard sur les animaux les plus dangereux pour les humains que nous sommes. Avec à la clé quelques surprises...

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le retour du loup dans nos contrées suscite de nombreuses craintes. Car le canidé est considéré pour beaucoup comme une espèce dangereuse. Au même titre d'ailleurs que le requin, dont la réputation de mangeur d'hommes n'est plus à faire depuis que Steven Spielberg a tourné «Les dents de la mer». Pourtant, si l'on se penche sur les statistiques, ces deux prédateurs n'ont guère de quoi effrayer le bon peuple...

En effet, la bestiole la plus dangereuse est... le moustique!!! C'est du moins ce que montre une statistique publiée sur le site de Bill Gates, l'ex-boss de Microsoft, et dénichée par un blogueur du journal Le Monde. Selon cette infographie, ces insectes sont responsables de la mort de 725'000 personnes en moyenne par année dans le monde. La faute à sa propension à être le vecteur de toutes sortes de maladies, à commencer par le paludisme, la dengue et autre chikungunya...

L'homme en 2e position

Juste derrière ce terrible tueur en série à six pattes, on trouve l'homme lui-même, auteur de 475'000 décès tous les ans, via des homicides uniquement (sans les guerres donc). En 3e position, on trouve les serpents venimeux, qui bon an mal an tuent 50'000 personnes dans le monde en moyenne.

La 4e place revient aux chiens, renards et autres bestioles porteuses de la rage qui font quelque 26'000 décès chaque année. Au 5e rang, on trouve à égalité le triatome, un insecte porteur de la maladie de Chagas, la mouche tsé-tsé, responsable de la maladie du sommeil, et le schistosome, un ver qui cause la bilharziose. Ils sont auteurs chacun de quelque 10'000 victimes par an.

Ensuite, on trouve le ver parasite Ascaris lumbricoides, le ver solitaire (qui tue quand même en moyenne 2000 fois par an!), loin devant le crocodile (1000), l'hippopotame (500), l'éléphant ou le lion (100 décès chacun)!

Et alors, quid du requin et du loup? Avec 10 décès annuels en moyenne pour chacune de ces espèces dites dangereuses, ils font figure de «gentilles» bestioles. De quoi faire mentir en tout cas l'adage qui dit que «l'homme est un loup pour l'homme»...

Créé: 21.07.2014, 11h59

Articles en relation

Les requins sont désormais protégés en Polynésie française

Faune L'organisation Pew a salué vendredi la décision du gouvernement de Polynésie française de protéger toutes les espèces de requins dans la zone économique exclusive (ZEE). Plus...

Hommes et requins, une cohabitation délicate en Australie

Environnement Malgré l'augmentation du nombre d'attaques de squales, les proches des victimes, et les victimes elles-mêmes, ne veulent pas forcément l’abattage des requins. Plus...

Le braconnage au Kenya est un «désastre national»

Afrique Le braconnage des éléphants et des rhinocéros au Kenya est un «désastre national», a averti le paléontologue et défenseur de la nature kényan Richard Leakey, appelant les autorités à prendre des mesures drastiques. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.