Passer au contenu principal

L’anorexie et la boulimie touchent aussi les hommes

Etiquetés «maladies de femmes», ces troubles existent au masculin. Explications.

Sur les podiums, les mannequins femmes n’ont pas l’exclusivité de la maigreur. Ici le défilé printemps-été 2014 signé Yves St-Laurent.
Sur les podiums, les mannequins femmes n’ont pas l’exclusivité de la maigreur. Ici le défilé printemps-été 2014 signé Yves St-Laurent.
GETTY

Les hommes aussi souffrent de désordres alimentaires. L’anorexie s’accorde au masculin dans un cas sur dix, la boulimie dans un cas sur trois. Ces maux seraient encore largement sous-diagnostiqués. Car un garçon qui maigrit ou grossit, même de manière excessive, inquiète moins qu’une fille. Mais la situation change.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.