La Bible est bien plus violente que le Coran

AnalyseUn ingénieur américain a utilisé un logiciel d'analyse pour passer au crible les deux textes sacrés. Les résultats sont étonnants.

Le Coran est deux fois moins violent que l'Ancien Testament!

Le Coran est deux fois moins violent que l'Ancien Testament! Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Depuis la montée du terrorisme islamiste, le Coran est régulièrement accusé d'encourager davantage que les autres textes religieux les actes brutaux via des versets à l'idéologie meurtrière. Du coup, Tom Anderson, un ingénieur en informatique de New York, a voulu vérifier ces croyances en analysant la Bible et le Coran de manière totalement objective. Conclusion: le texte chrétien comporte bien plus d'allusions violentes que son homologue musulman.

Comment est-il arrivé à ces résultats? Il a conçu un logiciel d'analyses, OdinText, qui scanne froidement les documents et est capable de révéler des tendances dans le vocabulaire utilisé en relevant des mots-clés choisis et leurs synonymes. Ont ainsi été passées au crible les huit émotions humaines principales, soit la joie, l'attente, la colère, le dégoût, la tristesse, la surprise, la peur/anxiété et la confiance. En tout, quelque 886'000 mots ont été analysés en tout.

Et la palme revient à...

Résultat de l'étude: la Bible (les deux Testaments) utilise bien plus la notion de colère que le Coran. Et ce dernier fait plus de place à la joie et la confiance, ainsi qu'à la peur et l'anxiété. La surprise et le dégoût se retrouvent pareillement dans les deux textes sacrés. Quant à l'amour, il est deux fois plus présent dans le Nouveau Testament que dans le texte sacré musulman.

Quant à la violence proprement dite, les mots «meurtre» et «destruction» se retrouvent à 2,8% dans le Nouveau Testament et 5,3% dans l'Ancien, contre seulement 2,1% dans le Coran. L'Ancien Testament détient aussi la palme en ce qui concerne la mention d'ennemis, selon le logiciel. Mais pour le pardon, c'est le Coran qui sort vainqueur.

L'ingénieur Tom Anderson admet toutefois qu'il ne s'agit pas d'une recherche scientifique irréprochable et qu'il n'a fait que gratter en surface. Mais il estime que cette analyse permet toutefois de tordre le cou à certains préjugés discriminatoires envers les musulmans.

Créé: 11.02.2016, 16h06

Articles en relation

Une vieille version manuscrite du Coran trouvée par hasard

Découverte Une chercheuse italienne a découvert par hasard dans la bibliothèque de l'Université de Birmingham une des plus anciennes versions manuscrites du Coran. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.