Passer au contenu principal

Une collection d'images pieuses, à la mode «Panini»

Les vignettes Panini font des émules. L'oeuvre d'entraide Eglise en détresse lance une collection d'images bibliques basée sur le même principe.

L'album est constitué de 98 représentations de scènes issues de l'ancien et du nouveau testaments.
L'album est constitué de 98 représentations de scènes issues de l'ancien et du nouveau testaments.
DR

L'oeuvre d'entraide Eglise en détresse a lancé une collection d'images bibliques basée sur le même principe: un album constitué de 98 représentations de scènes issues de l'ancien et du nouveau testaments.

Moïse et Jésus ne concurrencent pas encore Messi ou Ronaldo dans les cours de récréation. Mais moins de trois semaines après le lancement de l'action en Suisse, Eglise en détresse se dit «positivement surprise» par le succès de l'opération. Plus de 1000 albums ont déjà été commandés, a indiqué Lucia Wicki-Rensch, responsable de l'action à l'oeuvre d'entraide.

Cette dernière s'est fixé le cap des 2000 albums comme premiers objectifs. Et on pense à une deuxième impression, a précisé la responsable. Les commandes proviennent avant tout de catéchèses ou sont destinées à des rencontres d'enfants de choeur. Tous les jours des privés demandent aussi à recevoir la collection, précise Mme Wicki-Rensch.

La Suisse alémanique a repris à son compte un produit qui existe déjà en Autriche et en Allemagne. «On travaille dessus depuis une année», relève Lucia Wicki-Rensch. Une édition en français est envisagée à terme pour la Suisse romande, a-t-elle ajouté.

Aspect pédagogique

La collection Panini, c'est une autre dimension, admet, sereine, Mme Wicki-Rensch. «Notre objectif est d'insuffler par le jeu des valeurs chrétiennes aux enfants. Notre album est ainsi davantage pédagogique que ceux du groupe italien, précise-t-elle.

Eglise en détresse est une oeuvre d'entraide présente dans 18 pays. Elle est soutenue notamment par la Conférence des évêques suisses. Avec le bénéfice de la vente des albums, elle financera une partie des 5000 projets qu'elle développe dans le monde.

Si la méthode de l'album et des vignettes vendues par cinq dans des sachets s'inspire des collections Panini, l'idée d'une bible illustrée pour les plus jeunes a déjà germé au sein même de l'oeuvre d'entraide. Celle-ci avait connu en effet un grand succès avec sa Bible pour les enfants. Traduite en 157 langues, cette contribution à l'Année internationale de l'enfant en 1979 a été distribuée à plus de 46 millions d'exemplaires, selon le site internet de Eglise en détresse.

www.kirche-in-not.ch

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.