Passer au contenu principal

Connectés jusque sous la couette

Les smartphones ont redéfini les frontières de l'intimité et ils accompagnent, via de nouvelles applications, les individus jusque dans leur vie sexuelle. Pour le meilleur et pour le pire.

«Une étude conduite par Harris Interactive indique qu'environ 10% des Américains propriétaires d'un smartphone l'utilisent pendant les rapports sexuels», relève Francesco Bianchi-Demicheli.
«Une étude conduite par Harris Interactive indique qu'environ 10% des Américains propriétaires d'un smartphone l'utilisent pendant les rapports sexuels», relève Francesco Bianchi-Demicheli.
Keystone
1 / 1

Il ne parle pas mais il observe sans retenue et devant lui les individus se mettent volontairement à nu. Il connaît des millions de personnes mais il se comporte comme un vieux pote, d'ailleurs de vous, il sait presque tout. «Le smartphone vit avec nous, on dort souvent avec, on se réveille à côté, il nous accompagne partout et il devient un objet sexualisé», relève Francesco Bianchi-Demicheli, spécialiste en médecine sexuelle au Département de gynécologie et obstétrique des Hôpitaux universitaires genevois (HUG).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.