Passer au contenu principal

Douze nouveaux petits Saint-Bernard

Pas moins de 12 chiots ont vu le jour à la fondation Barry ces derniers jours, faisant passer à 32 le nombre de naissances en 2017, un record.

La chienne Malta a donné naissance à quatre petits Saint-Bernard le 12 août 2017 à la fondation Barry de Martigny (VS). (Mercredi 13 septembre 2017)
La chienne Malta a donné naissance à quatre petits Saint-Bernard le 12 août 2017 à la fondation Barry de Martigny (VS). (Mercredi 13 septembre 2017)
Keystone
Comme le veut la tradition de la fondation Barry, chaque chiot de la même portée recevra un nom commençant par la même lettre. Ceux nés le 12 août porteront un nom débutant par 'U'. (Mercredi 13 septembre 2017)
Comme le veut la tradition de la fondation Barry, chaque chiot de la même portée recevra un nom commençant par la même lettre. Ceux nés le 12 août porteront un nom débutant par 'U'. (Mercredi 13 septembre 2017)
Keystone
Après l'effort, le réconfort. (Mercredi 13 septembre 2017)
Après l'effort, le réconfort. (Mercredi 13 septembre 2017)
Keystone
1 / 8

Douze nouveaux chiots Saint-Bernard ont vu le jour au chenil de la fondation Barry à Martigny (VS). Ce nombre porte le total de naissance au record de 32 chiots pour l'année 2017.

Les douze nouveaux-nés proviennent de deux portées différentes. La chienne Malta a accouché de quatre chiots le 12 août et Nevada a mis bas huit chiots le 8 septembre, communique mercredi la fondation.

Prénoms en U et en V

Les jeunes de la portée d'août porteront des noms commençant par la lettre U, ceux de la portée de septembre auront un nom débutant par V. La tradition veut en effet que les noms des chiens d'une même portée débutent par la même lettre, et chaque portée a une lettre initiale différente en suivant l'ordre alphabétique.

2017, une année record

Le chenil de la fondation aura vu naître 32 chiots pour la seule année 2017, un record. En moyenne, l'établissement, qui héberge 28 femelles et 3 mâles, enregistre en moyenne annuelle une vingtaine de naissances de chiots avec pedigree.

Une partie des chiens est actuellement en estivage à l'hospice du Grand St-Bernard. Plus de 25'000 personnes ont visité le nouveau chenil d'altitude durant l'été, indique la fondation. La désalpe des chiens est prévue le 1er octobre le long du parcours historique de la Via Francigena.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.