Échec d'une étude visant à soigner l'asthme sévère

RocheLes essais cliniques de Roche n'ont pas montré d'amélioration «statistique significative» sur les patients.

Roche essuie un échec.

Roche essuie un échec. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Roche a essuyé un revers sur un nouveau traitement contre l'asthme sévère. Une étude de phase III concernant ce produit n'a pas atteint ses objectifs, a annoncé lundi le groupe pharmaceutique bâlois.

Les deux études de phase III, qui correspondent à la phase la plus avancée des essais cliniques, ont été effectuées sur le lébrikizumab. Si la première étude a atteint ses objectifs, mettant en évidence une diminution significative des taux d'exacerbations de l'asthme, la seconde n'a en revanche pas montré d'amélioration «statistique significative», a indiqué le géant pharmaceutique.

«Ces données nécessitent une interprétation supplémentaire et des analyses sont en cours pour mieux comprendre ces résultats et déterminer les prochaines étapes», selon le communiqué.

Ces deux études, intitulées Lavolta I et Lavolta II, ont été menées pendant 52 semaines auprès de 2100 personnes dans 28 pays. Les essais cliniques se poursuivent. (ats/nxp)

Créé: 29.02.2016, 15h44

Articles en relation

Roche plombé par le franc fort

Bilan Hors effets de changes, son bénéfice s'est cependant étoffé de 4%. Plus...

Le président de Roche craint des débats stériles

Suisse-UE Christoph Franz ne veut pas que les négociations sur la libre circulation soient empoisonnées par les spéculations. Plus...

Roche va augmenter de 0,9% la masse salariale

Suisse Malgré l'inflation négative, le groupe pharmaceutique bâlois entend ainsi répercuter l'évolution favorable des affaires. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.