Passer au contenu principal

«De là-haut, je verrai des choses qu’on ne voit jamais»

Xavier Rosset s’apprête à faire le tour du monde en ULM, une première mondiale. Il y a quelques années, cet aventurier attachant avait passé 300 jours sur une île déserte.

Xavier Rosset aime les chiffres ronds. Après avoir passé 300?jours sur une île déserte, le Valaisan prévoit de faire le tour du monde en 400?jours au guidon d’un ULM.
Xavier Rosset aime les chiffres ronds. Après avoir passé 300?jours sur une île déserte, le Valaisan prévoit de faire le tour du monde en 400?jours au guidon d’un ULM.

Passionnante et ne ressemblant à aucune autre, la vie de Xavier Rosset, solide gaillard de 1,90 mètre au visage toujours barré d’un immense sourire et à la casquette éternellement vissée sur la tête, se lit comme un roman d’aventures.

Enfant de Verbier (VS) né il y a 39 ans, c’est évidemment sur la neige que Xavier Rosset fait ses premiers pas. Et c’est toujours sur fond blanc qu’il accomplit ses premières performances, lui qui devient l’un des meilleurs snowboarders freeride de la planète début 2000. Entre voyages sur les plus hauts pics du monde, du nord de la Suède à la cordillère des Andes, aux podiums des compétitions de freeride les plus courues du circuit, «Xav’» a vécu dix ans la tête dans la neige. Avant d’opérer un spectaculaire virage à 180° qui changera sa vie en 2008.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.