Naissance d'un bébé orang-outan à Paris

FranceBonne nouvelle pour la planète, la naissance de Java, une petite orang-outan à Paris est une aubaine pour cette espèce en danger critique d'extinction.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La famille d'orangs-outans de la ménagerie du Jardin des Plantes à Paris vient de s'agrandir avec la naissance de Java, une femelle née il y a neuf jours. Java est un orang-outan de Bornéo, espèce en danger critique d'extinction.

Créé: 25.10.2018, 15h40

Articles en relation

Albatros rares menacés par des souris géantes

Animaux Depuis l'introduction accidentelle de souris sur l'île britannique de Gough au 19e siècle, une espèce rare d'albatros risque de disparaître. Plus...

Pourquoi le gorille mâle joue les baby-sitters

Animaux Des spécialistes ont observé que les gorilles s’occupaient volontiers des petits, même lorsqu’ils n’en sont pas les pères. Un comportement qui n’aurait rien à voir avec la gentillesse. Plus...

Les animaux suisses mangent suisse

Agriculture Le bétail en Suisse est en très grande majorité nourri avec du fourrage local. Plus...

Animaux exotiques saisis dans un bateau en Malaisie

Trafic Les autorités douanières malaisiennes ont annoncé avoir saisi plus de 400 animaux qui étaient aux mains de trafiquants. Plus...

Naissance d'un bébé orang-outan au zoo de Bâle

Animaux La petite Padma, née le 7 août dernier, vient grossir les rangs de la population d'orangs-outans de Sumatra de l'institution. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.