Presqu'un célibataire sur deux se sent mal vu en Suisse

SondageLes couples jouissent d’une meilleure image dans la société, pensent de nombreux solitaires.

Bernex, salle communale de Luchepelet : première édition de la foire aux célibataires © Frank Mentha

Bernex, salle communale de Luchepelet : première édition de la foire aux célibataires © Frank Mentha

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une foule de célibataires doutent de leur image dans la société helvétique. Près de la moitié d’entre eux (41%) estiment ainsi que les personnes vivant en couple sont mieux considérées que les ménages en solitaire. Ce point de vue s’avère en outre nettement plus répandu chez les femmes que chez les hommes: respectivement 54% et 37%.

Ces chiffres ressortent d’un sondage effectué entre décembre et janvier par la filiale suisse de l’agence matrimoniale hambourgeoise Parship GmbH, un spécialiste de rencontres. L’échantillon représentatif de célibataires domiciliés en Suisse, constitué pour cette recherche, trahit quelque amertume. Ou comme un léger coup de blues. Un grand nombre des célibataires interrogés estiment en effet que la patrie de Guillaume Tell leur prête moins de chances d’accéder au bonheur qu’aux personnes vivant en couple. Il est intéressant de remarquer que les années ont passé et qu’aucune différence dans le potentiel de joie n’apparaît entre les partenaires vivant en concubinage et les couples unis par les merveilleux liens du mariage.

On attendrait plus des célibataires

Nombre de célibataires éprouvent en outre souvent des sentiments d’inégalité de traitement au travail: 41% des hommes et 36% des femmes concernés remarquent ainsi que les entreprises attendent plus d’engagement de leur part, plus de flexibilité dans les heures supplémentaires et la planification des vacances que de celle de leurs collègues vivant en couple.

Beaucoup de ces célibataires quelque peu meurtris ne perçoivent cependant plus de discrimination sur un point crucial: à leurs yeux la société ne fait plus de distinction entre les hommes et les femmes célibataires dans ses normes de bonne conduite, de moralité ou de voie à suivre pour atteindre le bonheur. Un quart des hommes et 43% des femmes questionnées restent néanmoins convaincus que la majorité des bien-pensants considère le célibat comme «un état civil plus normal pour les hommes que pour les femmes»

La firme à l’origine de ce sondage riche d’enseignements est un des leaders parmi les sites Internet de rencontres actifs en Suisse.

Créé: 03.03.2016, 13h52

Articles en relation

La mention célibataire, divorcé ou veuf ne disparaîtra pas

Etat civil Les mentions célibataire, divorcé ou veuf ne vont pas disparaître de si tôt. Sur la base d'un rapport demandé par le Parlement, le Conseil fédéral a refusé mercredi d'adapter ou de supprimer l'état civil pour l'instant. Plus...

Les Chinoises autorisées à avoir plusieurs maris?

Célibat L'Empire du Milieu doit faire face à une explosion de célibataires masculins. Un professeur voudrait autoriser les femmes à se marier avec plusieurs hommes. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.