Stop aux chemises d’hôpital qui laissent voir les fesses!

PolémiqueUne pétition en ligne circule en France contre les blouses d’hôpital qui dévoilent les fesses des patients. En Suisse romande, la question semble moins passionner les foules.

Image: CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une médecin pratiquant en France a lancé une pétition online pour dénoncer les chemises d’hôpital qui montrent les séants des malades.

Sur son blog, «Farfadoc» écrit que «toute personne a droit au respect de sa dignité» et que tant le code de déontologie que le code de la santé public et la charte de la personne hospitalisée le soulignent.

Une dignité que les blouses bafouent largement: de taille unique, avec des pressions ou une attache, elles ne laissent d’autre choix que d’afficher son postérieur ou de déambuler maladroitement en la fermant tant bien que mal d’une main.

Et comme le démontre ce billet tout en dessins d'un généraliste datant de 2010, le problème n'est pas nouveau:

Une pétition à succès

De guerre lasse, «Farfadoc» a décidé de lancer une pétition qui lui a permis de constater qu’elle n’est pas la seule à s’insurger: mercredi, le texte comptait déjà 4500 signatures, rapporte le site du Huffington Post.

A 10'000, il sera envoyé à Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé.

Désintérêt en Suisse romande

En Suisse romande, la chemise pose-t-elle également problème? Il semble que non. «C’est à nous d’être attentifs, c’est vraiment une question de qualité de soins», explique une médecin-assistante de Lausanne. De plus, «c’est pratique et il n’y a pas trop d’alternative» en cas de prise en charge opératoire. «Mais je peux comprendre que cela puisse être plus compliqué pour certains patients, notamment les personnes âgées.»

Même son de cloche aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), où on estime que c’est au personnel soignant de porter l’attention nécessaire.

Au Canada, on a aussi planché sur la question et trouvé une solution:

Créé: 09.08.2012, 14h01

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.