Trois jeunes tigres blancs débarquent au Siky Park

SuisseLe Siky Park situé à Crémines (BE) a accueilli de nouveaux locataires, trois tigres blancs.

Tout juste âgés de six mois, ils sont très joueurs. Kim Herzog, soigneuse d'animaux explique qu'en connaissant bien l'animal, il est possible d'interagir avec les liens sans problèmes.
Vidéo: sikypark.ch

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De nouveaux résidents feront fondre le cœur des visiteurs du Sikypark de Crémines (BE) à partir du mois de décembre. Le zoo a en effet accueilli des tigres blancs, une espèce rare.

Les trois sœurs sont arrivées récemment au Sikypark. Ces tigres du Bengale sont nés au Kameltheater & Weisser Zoo de Kernhof en Autriche et ont été allaités et élevés par leur mère pendant les six premiers mois de leur vie. «Nous sommes heureux et fiers que le Sikypark ait le droit d’accueillir ces animaux rares», souligne Marc Zihlmann, le directeur des lieux. L’ancien Siky Ranch était déjà un endroit familier pour les tigres blancs. Cette tradition se poursuit maintenant dans le nouveau zoo.

Peu d’exemplaires dans les zoos

Les trois nouvelles venues font partie de l’espèce des tigres du Bengale, appelés aussi «tigres royaux du Bengale». Originaire du sous-continent indien, le tigre blanc est une espèce en danger. Contrairement à leurs congénères de couleur orangée, les tigres blancs n’ont pas la vie facile en pleine nature: leur pelage ne leur offre en effet aucune possibilité de camouflage. Leur couleur claire et leurs yeux bleus sont le fait d’une modification de génome, le résultat d’élevages ciblés au début du XXe siècle. 300 tigres blancs vivent aujourd’hui à l’échelle mondiale sous la protection des hommes.

Suivre ensemble leur croissance

Il sera possible d’observer les trois jeunes tigresses dans leur nouvel environnement à partir du 1er décembre 2018. «Nous aimerions donner aux visiteurs l’occasion de suivre la croissance de ces tigres du plus près possible pendant toute l’année.» Des heures de jeu ont lieu plusieurs fois par jour et renforcent non seulement la relation entre les soigneurs et les animaux, mais apportent également une véritable dynamique. «Nous tenons à ce que les hommes et les animaux se rencontrent chez nous les yeux dans les yeux», explique le directeur. (ats/nxp)

Créé: 30.11.2018, 12h18

Articles en relation

Le zoo Sikypark, et ses fauves, ouvre ses portes

Crémines (BE) Après bien des péripéties, l'espace animalier à Crémines va ouvrir au grand public ce week-end. Plus...

Tigre et rhinocéros: leur commerce reste interdit

Chine Les autorités chinoises ont décidé de maintenir l'interdiction du commerce de produits provenant de ces deux animaux sauvages. Plus...

Un gardien de zoo tué par un tigre blanc

Japon Attaqué par un tigre blanc, un gardien de zoo a été retrouvé mort dans l'enclos de l'animal par les secouristes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 18 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...