Pour un teint lumineux, rien ne vaut le charbon

Voulez-vous?Les repérages de Renata Libal, rédactrice en chef du magazine «encore!»

Le nettoyant «magic black powder» de la marque coréenne  Caolion désincruste les pores.

Le nettoyant «magic black powder» de la marque coréenne Caolion désincruste les pores.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La matière

Depuis quelques saisons déjà, le charbon végétal passe pour le graal en matière de purification, grâce à ses capacités d’absorption. Les réseaux sociaux déversent des flots d’images où les jeunes filles s’appliquent des masques noirs ou se brossent les dents à grand renfort de mousse anthracite. Mais l’utilisation du charbon ne date pas de l’ère Instagram: dès l’Antiquité, les médecins y recouraient pour purifier l’organisme ou l’eau potable. Les stars hollywoodiennes qui s’abreuvent de jus foncé sont dignes héritières d’Hippocrate.

Le produit

Il aurait été plus amusant que la poudre soit noire, pour s’en barbouiller les joues avec un plaisir enfantin. Mais bon, le graphène de charbon se présente sous forme de poudre blanche. On en verse un peu au creux de la main, on humecte avec trois gouttes d’eau pour créer des bulles et on s’en masse la peau, avant de rincer à l’eau tiède. L’effet: un nettoyage jusqu’au fond des pores et une sensation de fraîcheur. La «magic black powder» de la marque Caolion (38 fr. 50 chez Sephora, en exclusivité sur www.manor.ch) appartient à cette nouvelle génération de produits cosmétiques à base de ce que l’on appelle des «super-ingrédients» naturels. En alimentation, on parle de chou kale, de myrtilles ou de graines de chia. En beauté, il est question de charbon, de miel ou de noix de coco.

La marque

Caolion est une marque coréenne, en plein processus de conquête européenne. Basée sur des produits naturels, elle a été fondée en 1995. Une dame nommée Jinyoung Joo a compulsé 5000 ans de traditions ancestrales, avant de lancer une ligne de soins inspirée par ce passé, sans colorants, ni paraben ou alcool.

La phobie

Le premier pas vers cette belle peau régulière passe par des pores bien serrés, ronds et propres. C’est ainsi que de plus en plus de femmes scrutent obsessionnellement les 200'000 pores qui leur constellent le visage, pour vérifier qu’aucun n’est dilaté. Cette nouvelle maladie porte même un nom, la porexie, contraction des mots «pore» et «anorexie», identifiée par un dermatologue anglais inquiet de tant d’inventivité pour se trouver des défauts.

La tendance

Un vent de folie souffle d’Asie et tourne la tête des adeptes de selfies. Comme ces photos se prennent de très près, les belles ont commencé par se plâtrer le visage de fond de teint, avec une mine aussi vivante que celle d’une statue de cire. Aujourd’hui, on s’initie plutôt au culte asiatique de la peau plus que parfaite, si merveilleusement lumineuse qu’elle peut se passer de maquillage. Les Coréennes soignent leur teint méticuleusement, superposant crèmes, masques et lotions, tous plus transparents les unes que les autres. Et nous y voilà… (24 heures)

Créé: 02.09.2018, 12h53

Articles en relation

La vogue des cosmétiques maison

Corps et âmes De plus en plus de consommateurs fabriquent eux-mêmes leurs produits de beauté. Plus...

Des savons un peu trop appétissants

Cosmétique Cinq cosmétiques de la société Lush, considérés comme trop tentant pour les enfants gourmands ont été séquestrés. Le Tribunal fédéral devra décider si l'interdiction est légitime. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...