Tendances mode – 10 belles façons de voir l’été 2019

Magazine encore!On assume le total look pour l’amour de la ligne. Ou l’on allume les contrastes de tons et de matières.

Image: Unsplash / Imaxtree

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cliquez pour agrandir

1
Paradis blanc

Naturellement élégant, le costume blanc est l’idylle du vestiaire masculin de la saison. Ce look frais et lumineux se réalise avec précaution, en portant grande attention au choix de la coupe et de la matière. Chez Louis Vuitton, le modèle blanc cassé oversize façon sport est traité chic par Virgil Abloh, qui vient de reprendre la direction artistique de la maison. Des silhouettes d’une élégance poétique et décontractée traversent aussi la collection Dior Homme que présentait Kim Jones, pour la première fois en tant que directeur créatif de la marque.

2
Solaire

On n’y pensait guère mais oui, le jaune s’impose… et en total look! Sans plus hésiter, on mise donc sur cette teinte acidulée pour faire le plein d’énergie. Afin d’assurer le coup, on choisit des coupes simples et élégantes, qu’on associe à une paire de baskets comme chez Versace par exemple, pour un aspect décontracté. On peut encore opter pour le tailleur droit qu’on accessoirise avec des sandales, un look inspiré des défilés Hugo Boss et Escada. Sobre mais boostant le moral et la silhouette.

3
Vêtu de paille

Nattée, frangée, tressée, la paille décline ses atouts. Cette fibre naturelle se porte avec grâce en ville, à la campagne, à la plage. On retrouve les classiques comme le chapeau opulent chez Valentino ou le panier ultrachic chez Chanel et Michael Kors. Mais on se laisse surtout tenter par la robe de paille Dolce Gabbana ou la jupe Christian Cowan. Plus séduisant encore, le voyage dans la ville catalane de Cadaqués que propose la collection d’Erika Cavallini: on aime cet ensemble aux proportions amples, à accompagner d'accessoires à l’esprit artisanal, comme le veut la créatrice.

4
Multipoche

L’homme de cette saison sera aventurier ou ne sera pas. La tendance de l’outwear tout terrain se répand partout avec ses habits fonctionnels… Et même si l’on a pour habitude de zapper devant le programme télévision chasse et pêche, il faut se préparer à voir débarquer le gilet multipoche en territoire urbain. Le plastique, le nylon et les matières techniques composent ces tenues pour une protection optimale contre vents et marées. Lanvin, Junya Watanabe, Haud Studio ou encore Louis Vuitton... tous, ils l’ont adopté.

5
Filet de pêche

Fini l’hippie cool! Entre exotisme et romantisme, la robe «filet» s’impose. En balade sur la plage? On adopte le modèle Altuzzara parsemé de coquillages, qu’on porte avec des sandales nouées à la cheville. Un dîner aux chan-delles? On craque pour la version sexy-mais-pas-trop de Maria Grazia Chiuri qui réinterprète à la perfection les jeux de trans-parence chez Dior. Longue et efficacement combinée à des tissus satinés, on la retrouve chez JW Anderson, Ports 1961, Pyer Moss ou Salvatore Ferragamo. Audacieuse, elle est la pièce à avoir dans son dressing.

Cliquez pour agrandir

6
Or qui brille

L’année s’annonce étincelante avec une foison de sequins et de paillettes. Mais c’est avant tout le doré qu’on célèbre. Il illumine la silhouette le soir comme le jour, en pantalon chez Marc Jacobs ou Victoria Beckham. On adopte également la veste portée façon casual (oui, oui, c’est possible) chez Michael Kors ou le blouson sport et sexy chez Saint Laurent. Applaudissements à Hedi Slimane qui en avait fait sa signature quelques années plus tôt dans cette dernière maison, et qui a su l’imposer en jupes avec audace cette saison chez Celine.

7
Autour du cou

Après la banane, un autre accessoire issu du streetwear séduit le monde fashion: la pochette de cou. Façon étui ou protège-passeport, elle se porte sur la poitrine, attachée autour de la nuque par une lanière ou une ficelle. Elle est repérée pour la première fois au défilé Jacquemus, alors que ce créateur fait ses débuts dans la mode masculine. La micro-sacoche voit son potentiel monter en flèche et fera bientôt partie de la panoplie du «mec cool». On la rencontre dès lors chez Valentino, Fendi ou encore Neil Barrett.

8
Seconde peau

Chez l’homme comme chez la femme, le cuir souple s’affiche généreusement. T-shirt, pantalon, chemise ou manteau en font leur bonheur dans la fluidité. Ce qu’on préfère: le total look, loin de la version ultravirile façon gang de motards californiens. On s’y enfile comme dans une seconde peau, subtile et délicate. Là où ça fonctionne? Chez Hermès, version workwear féminin, en cuir surpiqué, ultradésirable. Chez les messieurs, on craque pour le look Paul Smith aussi pop qu’élégant, inspiré of course du style british.

9
Asymétrie

C’est le détail qui tue: une bretelle ou une manche qui tombe, ou n’existe simplement pas. Et l’épaule de se dévoiler... Jadis d’une frivolité jugée provocante, cette tendance dessine aujourd’hui des silhouettes sensuelles assumées. On adore chez Chanel la robe à volants inspirée d’un tableau de John Signer Sargent: la bretelle cousue contre le bas laisse croire à un tombé accidentel, mais elle est un choix stylistique de feu Karl Lagerfeld. A retenir aussi: looks estivaux et coupes déstructurées chez Jacquemus, et drapés géométriques chez Max Mara.

10
Cycliste

Incontournable dans les années 1980, mais rapidement disparu des radars, le cycliste fait officiellement son retour. Une montée en force que l’on doit à l’influence du sportswear. A mi-chemin entre le bermuda et le legging, on peut dire qu'il est passé des podiums du Tour de France à ceux de la mode. Il se fait chic chez Fendi et Chanel, associé à une veste structurée ou des talons, fidèle à son origine sportive chez Marine Serre, ou «active wear» à la fois sauvage et romantique chez Blumarine. Bref, il mène une campagne de séduction tout-terrain.

Crédit photos: Imaxtree

Créé: 22.04.2019, 16h07

Articles en relation

Lausanne, haut lieu de la mode

Exposition «Silhouette. Le corps mis en forme» invite à découvrir l’évolution du vêtement au fil des siècles. Plus...

Karl Lagerfeld, le couturier superstar

Disparition Le créateur le plus connu du monde, directeur artistique de Chanel depuis plus de trois décennies, est mort ce mardi à l’âge de 85 ans. Personnage warholien, politiquement incorrect, francophile à la fois despotique et sensible, il a fait de la mode un show planétaire. Plus...

Lou Doillon, une bohème du XXIe siècle

Rencontre On ne la voit plus guère au cinéma, mais elle vit toujours de la mode. À 36 ans, Lou Doillon consacre ses talents créatifs à la musique. C’est «Soliloquy», un charmant troisième album. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.