Visions enchanteresses à tous les étages en Slovénie

EscapadeGrottes, montagnes, mer, spas... A l'ombre du voisin croate, le petit pays a tout pour plaire.

Les grottes de Skocjan. Le plus grand canyon souterrain d'Europe, classé au Patrimoine mondial de l'Unesco.

Les grottes de Skocjan. Le plus grand canyon souterrain d'Europe, classé au Patrimoine mondial de l'Unesco.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En progressant sur la passerelle à flanc de roche, dans le plus grand canyon souterrain d’Europe, l’éblouissement succède à l’incrédulité. On ne sort pas indemne de la traversée des grottes de Skoc-jan, curiosité géologique de la région du Karst, au sud-ouest de la Slovénie. Creusé par la rivière Reka pendant plusieurs millions d’années, ce monde souterrain inspire un certain lyrisme, convoque Jules Verne et les romantiques.

Des visages se dessinent dans des concrétions monumentales, émergeant d’une semi-pénombre taillée pour le mystère. La mise en lumière discrète vise, plus prosaïquement, à ne pas perturber les chauves-souris vivant ici. Clou du spectacle: la traversée du pont s’élevant à 50 mètres au-dessus du lit de la rivière.

Ces grottes calcaires sont l’un des cinq sites inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco que compte ce pays de 2 millions d’habitants, membre de l’UE.

L’indépendance de l’ancienne République de Yougoslavie remonte à 1991. Le potentiel touristique de cette destination méconnue où règne une atmosphère mi-slave, mi-méditerranéenne est frappant, sous terre comme en surface. Bordée par la Hongrie, l’Autriche, la Croatie et l’Italie, nichée entre les Alpes, la mer et la plaine pannonienne, la discrète Slovénie se vante d’avoir hérité du meilleur de la nature.

Une traversée du pays le confirme: du vert, du vert, encore du vert, et des villages proprets aux balcons fleuris. On ne compte pas les parcs et réserves naturels. Partout, des sources thermales et des centres de cure à la tradition séculaire. La Slovénie mise de longue date sur le développement durable, et ça se voit. Traversé par 10 000 km de sentiers pédestres, le territoire est l’un des plus boisés d’Europe. Dans la campagne propice à l’agritourisme, des nuées de papillons semblent témoigner d’un usage raisonné des pesticides.

À moins d’une heure de voiture des grottes de Skocjan et à peine plus loin du fameux lac alpin Bled – emblème touristique de la Slovénie –, Ljubljana sert de base pour partir à la découverte du pays. La ville a été élue capitale verte de l’Europe en 2016. Les voitures sont bannies du centre historique. Ljubljana la Bien-Aimée se visite agréablement à pied, à vélo mais aussi en bateau. Paddles et avirons se croisent sur la rivière Ljubljanica dans une ambiance bon enfant.

«Le maire a rénové beaucoup de maisons et créé une zone piétonne, relève un local. La dette municipale est exorbitante mais, au moins, c’est vrai que c’est joli.» Ljubljana a été façonnée par le célèbre architecte Joze Plecnik après le tremblement de terre de 1895. Tous les chemins mènent à son Triple-Pont. On lui doit aussi le marché central où, tous les vendredis, les restaurateurs font table ouverte (odprta kuhna) et vendent leurs plats pour un prix modique. Les œuvres de Plecnik côtoient les constructions de style baroque, Sécession et art nouveau, les ruines romaines et les vestiges des palafittes. La plus vieille roue du monde a été découverte dans les marais de la ville.

La plus vieille vigne du monde

La visite du château est un incontournable. Ne boudez pas pour autant Krizanke, le monastère du XIIIe siècle, siège de l’ordre des chevaliers teutoniques rénové par Plecnik. Ce théâtre d’été est la scène principale du festival de Ljubljana. Dans la cour, une faucille et un marteau sont gravés entre deux statues. «Les communistes ont insisté auprès de Plecnik», explique le guide.

La cour de Krizanke abrite un restaurant. Les habitants recommandent quelques autres adresses gastronomiques: Monstera, Strelec et Atelje. Le développement du tourisme a fait surgir sur les berges de la Ljubljanica des terrasses propices à l’apéritif. La Slovénie est un pays viticole, fier de ses spécialités régionales: zelen, cvicek, ranina, rebula… Les amateurs de gewurztraminer pousseront jusqu’à la frontière autrichienne, dans la région de Pomurje, pour visiter le temple du cépage, la cave Steyer, qui accompagne les dégustations de charcuterie et fromages locaux. La Slovénie s’enorgueillit aussi de posséder la plus vieille vigne du monde. Elle court depuis plus de quatre cents ans sur une façade de la vieille ville de Maribor.

www.slovenia.info www.visitljubljana.com (24 heures)

Créé: 30.06.2018, 15h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 19 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...