Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Rendez-vous en terre africaine

Près du sentier menant à la cabane de Moiry, le géologue Michel Marthaler pose au pied de la falaise de gneiss issu de la plaque continentale africaine: «Bienvenue en Afrique!» Le noir est dû à des lichens qui s'installent sur les zones humides, le rouge signale la présence de fer dans la roche.
Des blocs de pierre au bout du parking au sud du lac de Moiry: Le bloc noir est fait de serpentinite, née au fond de l'océan vers -200, -150 millions d'années. Les blancs, du gneiss âgé de 280 millions d'années provenant de la plaque africaine, à  des milliers de kilomètres plus au sud.
Un bouquetin prend le soleil dans une paroi de gneiss.
1 / 9

«Passer d'un terrain fait de roches d'origine européenne à d'autres venues des profondeurs de l'océan, avant de rejoindre une montagne d'origine africaine»

«Une époque où la vie n'existait que dans l'eau et où les continents tels qu'on les connaît aujourd'hui n'existaient pas»

En suivant les balises vertes

«Les blocs noirs, c'est de la serpentinite, née au fond de l'océan vers –200, –150 millions d'années»

L'océan enfoncé sous l'Afrique

Sublime terrasse face au glacier