Passer au contenu principal

Fin des débats au parlementVoilà ce qui reste des aides prévues par la loi Covid-19

Après trois semaines de discussions acharnées, c’est la version la plus pingre, celle du Conseil des États, qui devrait passer la rampe ce vendredi.

Après le Conseil des États, c’était au tour du Conseil national de se prononcer quasi à l’unanimité en faveur de la loi Covid-19 ce jeudi.
Après le Conseil des États, c’était au tour du Conseil national de se prononcer quasi à l’unanimité en faveur de la loi Covid-19 ce jeudi.
Keystone/Anthony Anex

Les Chambres fédérales sont sur le ring depuis trois semaines. Elles ont largement débattu de la loi Covid-19 et des aides à apporter aux différents secteurs de l’économie. Jusqu’au bout, le National et le Conseil des États ont marchandé sur les détails. La bagarre est presque terminée, le vote final ayant lieu ce vendredi, mais elle aura coûté plus d’énervements que de milliards sous la Coupole.

«Après des débats agités, nous disposons d’une base solide pour faire face aux dommages financiers subis.»

Ueli Maurer, conseiller fédéral chargé des Finances

Après une conférence dite de conciliation, les députés ont finalement cédé face aux sénateurs sur la version la moins généreuse. Pour autant que cette loi, soumise à votation le 13 juin prochain, ne soit pas rejetée par les Suisses, l’enveloppe proposée est donc de 10 milliards de francs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.