Passer au contenu principal

Port du masque en crèche«Voir un masque perturbe les bébés»

La pédopsychiatre Nadia Bruschweiler-Stern souligne l’importance de l’interaction avec un visage entier dans le développement des enfants.

La docteure Nadia Bruschweiler-Stern tient à souligner combien les premiers mois de vie composent une période fondamentale dans la construction de notre humanité.
La docteure Nadia Bruschweiler-Stern tient à souligner combien les premiers mois de vie composent une période fondamentale dans la construction de notre humanité.
Lucien Fortunati

Elle dirige le Centre Brazelton, à Genève, depuis vingt-deux ans et a beaucoup écrit sur les interactions précoces avec les tout-petits. La docteure Nadia Bruschweiler-Stern, pédiatre et pédopsychiatre à la Clinique des Grangettes et consultante aux Hôpitaux universitaires de Genève, intervient dans le débat sur le port du masque en crèche. «Je ne suis pas infectiologue et ne prends pas position pour ou contre le masque, précise-t-elle d’emblée, mais je souhaite que l’on comprenne les besoins fondamentaux des enfants afin de mieux évaluer les directives en vigueur.» Et de développer une réflexion, sous forme de mise en garde, sur les effets que le port du masque pourrait avoir sur «l’apprentissage du langage, la capacité sociale, l’empathie, la lecture des intentions de l’autre et la régulation des émotions». Oui, rien que ça!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.